e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] La sécurité des patients

Bonjour chers e-m�diens,

Il est frappant en cette ann�e 2019 de voir combien malheureusement le
Contr�le infectieux est n�glig� alors qu'il reste la clef de la lutte
contre les maladies infecteieuses, et notamment celles de plus en plus
pharmaco-r�sistante dites "AMR"!

Prenons Ebola, un cas d'�cole important car c'est une maladie infectieuse
qui est contagieuse et tr�s difficile � soigner, et qui, donc, a des
similitudes avec les infections AMR, d'o� l'importance de la pr�vention. En
Janvier (le 28) Dr Michael Ryan explique aux Ministres de la Sant� du monde
entier, ceux dans la salle et ceux suivant par internet, que "85-86% des
cas d'Ebola dans la ville de B�ni, DR Congo ont �t� contract� dans le
centres de sant�". Il explique � son auditoire ahuri que les femmes
congolaises aiment beaucoup leurs enfants, et donc les am�nent dans les
centres de soins quand ils sont malades... mais les enfants y attrapent
Ebola!! Mike est un passionn�, il nous expliquera par la suite dans les
couloirs de l'OMS combien la seule fa�on d'enrayer ces �pid�mies
nosocomiales c'est de faire des formations rapides pour les soignants
Congolais!

Le 11 Septembre, Session sur Ebola, � la conf�rence ICPIC, Mike et ses
collaborateurs de la DRC explique que la partie nosocomiale est descendue �
50% des cas, puis � 20%, et puis on entend Dr Dale Fisher (de l'Universit�
de Singapore) et repr�sentant du groupe OMS d'expert GOARN - (Global
Outbreak Alert and Response Network) dire : " Si on avait stopper la
transmission nosocomiale d'Ebola, l'�pid�mie serait d�j� termin�e depuis un
bon moment! et ajoutant: "alors qu'il n'y avait ni vaccins ni traitements
contre SARS (contrairement � Ebola aujourd'hui) , l'�pid�mie de SARS a �t�
arr�t�e par des mesures de contr�le infectieux"

C�est en Afrique sub-saharienne, et dans l�Asie pauvre, que la r�sistance
aux antibiotiques, et l�AMR en g�n�ral, fait et fera le plus de morts et
d�infirmes. L� aussi o� le plus de soignants en mourront.

Il devient imp�ratif de lancer des exp�riences dans plusieurs pays d�munis,
dans une approche par �le bas� de la pr�vention des maladies, l�hygi�ne,
ciblant l'utilisation appropri�e des injections, en m�me temps qu'un
lobbying puissant est n�cessaire pour que les pays soient financ�s pour de
meilleures infrastructures de sant� et du personnel form�, �vitant des
millions de morts et bless�s annuellement par les infections nosocomiales.

Au Pakistan cette ann�e, 767 jeunes enfants ont �t� contamin�s par le VIH
par des injections sales dans les soins de sant� ! L�enqu�te pr�liminaire
(OMS � MinSant� du Pakistan, et Fondation Aga Khan) a identifi� un risque
important de contamination par le VIH lors d�une injection sale, et que 68%
des injections aux enfants avaient, au d�part, �t� superflues, inutiles !
(publication IAS Mexico). Tous, nous avons �t�, nous sommes o� nous serons
un jour "un Patient", il est temps d'instaurer la s�curit� des soins, il
est scandaleux qu'en mai 2019 on puisse rapporter que 70% des cas de femmes
enceintes atteintes par Ebola, l'ai �t� en milieu de soin, en maternit�!

Pour un enqu�te bien faite, combien d'infections pass�es innaper�ues, des
VFH aux Hep, au VIH? comme l'�crivait le Dr Susan P Fisher Hoch dans le
BMJ, la grande dame qui d�couvrit Ebola dans les ann�es 70!?

Mrs Garance Fannie Upham,
Vice-President, ACdeBMR / WAAAR World Alliance Against Antibiotic Resistance
<http://www.waaar.org>
3rd Prize in the EU AMR Prize competition
Member, Stakeholder Group, Global AMR R&D Hub
co-Editor in Chief, AMR Control 2015, 2016 and 2017 AMR Control 2018
<http://resistancecontrol.info/2018-uk-contents/> or full book 2018, 2019-20
<http://www.amrcontrol.info>
ex-Member, Steering com., Patients for Patient Safety, PSP, World Health
Organization (2004-Jan 2014)
Chief Editor AMR-Times E-journal and subscription E_newsletter,
http://amr-times.info/
Mobile tel.: +33 (0) 6 83 78 13 62
Email: garance@waaar.ch (Geneva UN Office), personal:
garance.upham@gmail.com
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] La sécurité des patients, Garance Upham <=