e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Augmentin falsifié trouvé en Ouganda et au Kenya (OMS)

(photos sur le site)

Alerte produit médical N°9/2019
Augmentin falsifié trouvé en Ouganda et au Kenya
https://www.who.int/medicines/publications/drugalerts/drug_alert-9-2019/fr/

Cette alerte produit médical concerne de l’augmentin falsifié (Amoxicilline 
trihydratée –clavulanate de potassium) en circulation en Ouganda et au Kenya. 
Il convient de noter qu’il s’agit de la deuxième alerte Produit Médical émise 
par l’OMS pour de l’augmentin falsifié dans la Région africaine. La première 
Alerte Produit Médical N2/2018 a été publiée le 2 mars 2018.

L’amoxicilline authentique, en association avec de l’acide clavulanique, est 
utilisée pour traiter des infections bactériennes et figure dans la Liste des 
médicaments essentiels de l’OMS en tant qu’antibiotique dont l’accessibilité 
est essentielle.

L’OMS a récemment été informée par l’Autorité nationale ougandaise du 
médicament que de l’augmentin falsifié avait été découvert dans la cadre de la 
surveillance post-commercialisation habituelle de la qualité des produits 
médicaux disponibles sur le marché. Des échantillons ont été envoyés pour 
analyse à un laboratoire d’assurance de la qualité et les examens effectués ont 
révélé que ces échantillons ne contenaient aucun des principes actifs attendus. 
Le Comité Pharmacy and Poisons Board du Kenya a confirmé que ces échantillons 
appartenaient au même lot d’augmentin falsifié que le produit précédemment 
trouvé chez un malade kenyan.

Des informations détaillées sur ce produit sont récapitulées dans le Tableau 1 
ci-après et sont fournies dans la publication: Uganda National Drug Authority 
News Release. (in English)


Il convient de noter que :

Le fabricant indiqué a confirmé qu’il n’avait pas produit cette version 
falsifiée.
L’analyse par le laboratoire d’assurance de la qualité n’a identifié aucun des 
principes actifs attendus.
A ce stade, aucune réaction indésirable n’a été signalée à l’OMS.
L’étiquetage et l’emballage présentent des incohérences.
Des photographies et des conseils à l’intention de la population sont présentés 
dans les pages suivantes.


L’OMS demande une vigilance accrue au sein des chaînes d’approvisionnement dans 
les pays susceptibles d’être concernés par ce produit falsifié. Cette vigilance 
renforcée s’applique aux hôpitaux, dispensaires, centres de santé, grossistes, 
distributeurs, pharmacies et à tout autre fournisseur de produits médicaux.

Si vous êtes en possession de ce produit, veuillez ne pas l’utiliser. Si 
toutefois vous avez pris ce produit falsifié ou si vous souffrez de 
manifestations indésirables ou d’un manque d’efficacité inattendu, veuillez 
consultez immédiatement un professionnel de santé qualifié et vous assurer 
qu’il notifie cet incident au Ministère de la santé, à l’Autorité nationale de 
réglementation du médicament ou au Centre national de pharmacovigilance.

Tout produit médical doit être obtenu auprès de sources authentiques et 
fiables. L’authenticité et l’état du produit doivent être soigneusement 
vérifiés. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel de santé.

Les autorités sanitaires nationales sont priées d’informer immédiatement l’OMS 
si ce produit médical falsifié est découvert dans leur pays. Si vous avez des 
informations concernant la fabrication, la distribution ou l’approvisionnement 
de ce produit médical, veuillez prendre contact avec l’OMS à l’adresse : 
rapidalert@who.int

Système mondial OMS de surveillance et de suivi des produits médicaux de 
qualité inférieure et falsifiés
Pour en savoir plus, visitez notre site Web: 
http://www.who.int/medicines/regulation/ssffc/en/





<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Augmentin falsifié trouvé en Ouganda et au Kenya (OMS), e-med <=