e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Grande avancée du "droit d'essayer" les médicaments expérimentaux aux Etats-Unis

Grande avanc�e du "droit d'essayer" les m�dicaments exp�rimentaux aux
Etats-Unis

Par AFP <https://www.sciencesetavenir.fr/auteurs/afp_395/> le 23.05.2018 �
00h53 <https://www.sciencesetavenir.fr/index/2018/05/23/>

https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/grande-avancee-du-droit-d-essayer-les-medicaments-experimentaux-aux-etats-unis_124193

https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/grande-avancee-du-droit-d-essayer-les-medicaments-experimentaux-aux-etats-unis_124193


Le Congr�s am�ricain a approuv� mardi une loi controvers�e, vigoureusement
soutenue par Donald Trump, qui permettra � des patients en phase terminale
d'essayer des traitements exp�rimentaux encore non-autoris�s.

"Nous disposons � port�e de main de traitements novateurs" qui pourraient
donner � ces patients, ayant souvent tout essay� parmi les traitements
disponibles, "une deuxi�me chance � la vie", a plaid� le r�publicain
Michael Burgess, lui-m�me m�decin, lors des d�bats � la Chambre des
repr�sentants avant l'adoption finale du texte.

Cette texte sur le "droit � essayer" sera rapidement promulgu� par le
pr�sident am�ricain, qui avait plaid� en sa faveur.

Des m�decins et des associations de patients atteints de maladies rares ont
toutefois d�nonc� ces derniers mois une loi d�magogique cr�atrice de "faux
espoirs".

Mardi, des �lus d�mocrates ont de nouveau mis en garde contre les failles
d'un texte qui permettra � des laboratoires pharmaceutiques et des patients
de contourner en grande partie les autorit�s sanitaires am�ricaines (FDA).

Avant ce texte, les m�decins pouvaient d�j� demander aux compagnies
pharmaceutiques de donner un m�dicament exp�rimental � leur patient de
fa�on d�rogatoire, � condition que le traitement ait pass� la premi�re
�tape des tests cliniques, c'est-�-dire la phase sommaire o� le m�dicament
a �t� test� sur une vingtaine de personnes en bonne sant� pour v�rifier
qu'il n'est pas toxique.

Si les laboratoires acceptaient (les chiffres manquent sur leur taux de
r�ponse), la FDA approuvait ensuite la demande dans plus de 99% des cas, en
g�n�ral en quelques jours et en recommandant parfois des ajustements.
Chaque ann�e, un millier de patients profitent de cette voie d'acc�s
"�tendue".

Avec la nouvelle loi, la FDA n'aura plus de droit de regard et sera
simplement inform�e, notamment en cas d'effet n�gatif grave. Les
laboratoires seront les seuls � d�cider de partager ou non leurs mol�cules.
De tels textes ont d�j� �t� adopt�s dans 38 des 50 Etats am�ricains depuis
quatre ans.

"Il s'agit d'une loi dangereuse qui menace l'autorit� de la FDA sur les
garanties que les traitements m�dicaux sont s�rs et efficaces", a martel�
un �lu d�mocrate de la Chambre, Frank Pallone.

"Si (cette loi) est bonne, pourquoi 100 associations de patients s'y
opposent-elles?", a rench�ri une autre d�mocrate, Jan Schakowsky. "Elle
ouvre grand la porte aux charlatans".
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Grande avancée du "droit d'essayer" les médicaments expérimentaux aux Etats-Unis, e-med <=