e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Faux médicaments : le Nigeria met en place une coordination des centres de distribution des médicaments

(Remerciements à CR pour la traduction de cet article :
Counterfeit drugs: Nigeria sets up coordinated centres for drugs distributors
http://www.premiumtimesng.com/news/more-news/238737-counterfeit-drugs-nigeria-sets-coordinated-centres-drugs-distributors.html
CB)


Le Guide National de Distribution des Médicaments est prêt à prendre son essor 
au Nigeria qui fera que chaque  revendeur de médicament, dans chaque 
communauté, opérera sous la houlette d’un point central.

Le Ministre de la santé, Isaac Adwole, l’a annoncé lundi à Lagos, lors d’une 
visite à l’Oba de Lagos, Rilwan  Akiolu, pour solliciter son soutien au Centre 
de Coordination des Entrepôts de l’état de Lagos.

Avec la création de ces centres, le gouvernement envisage de rassembler en un 
seul lieu tous les revendeurs  du marché libre, afin de lutter contre les 
contrefaçons de médicaments.
Mr. Adewole avait préalablement rendu visite au Gouverneur adjoint de l’état, 
Oluranti Adebule, et à l’Ojora de Ijora, qui est, de par la tradition, le 
responsable de la communauté qui  abritera l’entrepôt central.

Mr. Adewole a annoncé que le gouvernement est en train de mettre en place cette 
initiative en vue de protéger la vie des Nigérians en assurant la qualité des 
médicaments à leur disposition.

Il a annoncé que le plan est finalisé pour reloger les grossistes en 
médicaments de tout Lagos dans un seul  centre où leurs activités seront 
coordonnées, régulées et monitorées de près. « On ne veut pas de cette 
situation où chacun peut acquérir des médicaments, et les stocker chez lui, 
dans un magasin ou une ferme, puis les distribuer. On a pensé qu’il fallait  
ramener tous ces médicaments dans un seul lieu où chacun sait ce qu’il en est ».

Dans le centre, il a déclaré que les responsables « peuvent suivre la qualité 
des médicaments et que le gouvernement  peut aussi les taxer ».

Il a aussi révélé que ces dispositions sont aussi mises en place à Aba, Onitsha 
et Kano et qu’il pense à la possibilité  d’y ajouter d’autres villes dans le 
futur.

Mr. Adewole a déclaré que la politique de l’Entrepôt Centralisé lui vient de 
son prédécesseur et qu’il s’est engagé à la respecter.

« Si nous respectons les délais, à partir de demain toute personne prise à 
vendre des médicaments hors de ce  centre sera arrêtée » a-t-il ajouté.

Il a ajouté que l’administration du Président Muhammadu Buhari a un « visage 
humain » et qu’elle en veut pas  pénaliser les Nigérians dans sa volonté de 
bien faire les choses.

« Donc, nous allons travailler avec le Gouvernement de l’Etat de Lagos pour 
faire face à tout ce qui pourrait  empêcher le décollage du projet et garantir 
que le délai est tenable » a ajouté le Ministre.

En réponse au Ministre, l’Oba de Lagos a déclaré que les chefs traditionnels à 
Lagos sont prêts à aider le  gouvernement dans sa quête d’aider les Nigérians.

Il a aussi réprimandé les membres de l’Assemblée Nationale sur la façon dont 
ils ont fait leur travail.

Dans une vidéo disponible sur PREMIUM TIMES, Mr. Akiolu a demandé à la Chambre 
des Représentants de ne pas se mêler de choses hors de sa juridiction, en 
déclarant qu’elle n’avait aucun droit de décider qui punir et qui réintégrer.
 
« Je veux le dire haut et fort, la majorité des Nigérians de bonne foi est 
ennuyée de les voir sans prendre de décisions sur certains sujets. On peut 
faire mieux et je les conjure de faire ce que les Nigérians demandent parce que 
comme les choses vont, je ne vais pas me mettre à prier pour une situation où 
on verra les Nigérians se lever et attaquer le Sénat alors qu’on en arrive au 
point où les Nigérians ont faim et sont en colère » a ajouté le chef 
traditionnel.
 

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Faux médicaments : le Nigeria met en place une coordination des centres de distribution des médicaments, e-med <=