e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Essais clinique non éthique en Afrique (WEMOS)

traduction de cette info publiée sur e-drug


ESSAIS CLINIQUES NON ÉTHIQUES EN AFRIQUE
04/07/2017

Les essais cliniques en Afrique ne sont pas toujours menés selon les 
principales directives éthiques. Cela met les participants à l'essai clinique 
au risque d'être physiquement lésés ou avoir leurs droits violés. C'est le 
message principal du rapport que  Wemos a publié aujourd'hui. Wemos demande 
donc à l'Agence européenne du médicament (EMA) d'être plus strictes lors de 
l'évaluation des essais cliniques contraires à l'éthique et d'être plus 
transparente quant à la façon dont elle vise à garantir que les essais  sont 
éthiques.

La nouvelle publication est un résumé des quatre rapports nationaux sur les 
essais cliniques (Egypte, Afrique du Sud, Zimbabwe et Kenya) que Wemos a publié 
avec des organisations partenaires dans le passé. L'année dernière, une société 
pharmaceutique a  fourni des conseils judiciaires à un participant d'essai 
clinique égyptien pour déposer une réclamation contre notre organisation 
partenaire Public Eye. La raison en était un rapport publié récemment sur les 
essais cliniques en Egypte. Cela illustre comment  l'industrie pharmaceutique 
n'est pas réticente à empêcher les organisations de mener des recherches 
critiques. Mais pour protéger les participants aux essais cliniques, qui sont 
souvent vulnérables et exposer des pratiques contraires à l'éthique dans les 
essais,  cette recherche est d'autant plus essentielle.
 
Violation de la Déclaration d'Helsinki
Bien que les quatre pays diffèrent en termes de règles et de règlements sur les 
essais cliniques, les maladies les plus répandues et les autorités de 
réglementation, nous avons trouvé des similitudes distinctes qui ont entraîné 
des problèmes systémiques.  Par exemple, nous avons constaté que les 
participants aux essais cliniques n'étaient pas toujours conscients qu'ils 
s'étaient inscrits à un essai parce que les chercheurs de ces essais n'étaient 
pas toujours transparents à ce sujet. En outre, de nombreux participants  ont 
accepté de participer à un essai parce que, pour la plupart, c'était le seul 
moyen d'obtenir un traitement, en raison du manque d'accès aux soins de santé 
dans leur pays. Mais cela signifiait que le consentement n'était pas toujours 
volontaire ou informé,  un aspect crucial dans les principes éthiques comme la 
Déclaration d'Helsinki. En outre, en cas de dommages matériels causés par un 
essai, la compensation financière était extrêmement difficile.
 
Wemos demande que les contrôles sur les essais cliniques dans les pays à revenu 
faible et intermédiaire soient plus stricts. L'Agence européenne des 
médicaments (EMA) devrait effectuer plus de contrôle dans ces pays. En outre, 
nous demandons à EMA d'être  plus transparent sur ses rapports de recherche et 
de les rendre publics. Le Parlement européen a déjà fait valoir cela en avril.
 
Lire le rapport «Essais cliniques en Afrique»
<https://www.wemos.nl/wp-content/uploads/2017/07/JH_Wemos_Clinical-Trials_v5_def.pdf>
 'Clinical trials in Africa'

Les autres rapports peuvent être trouvés ici : 

Egypt 
<https://www.wemos.nl/wp-content/uploads/2016/12/PE_Report-Egypt_12-16_def-v2-12.12.2016.pdf>, 

South 
Africa  <https://www.wemos.nl/wp-content/uploads/2016/06/Clinical_Trials_Industry_South_Africa_2013.pdf>, 

Zimbabwe   
<https://www.wemos.nl/wp-content/uploads/2016/06/report-Clinical-Trials-Realities-in-Zimbabwe-Dealing-with-Possible-Unethical-Research.pdf>, 

Kenya<https://www.wemos.nl/wp-content/uploads/2016/06/The_Clinical_Trials_Industry_in_Kenya.pdf>

You can also read the report on 
Issuu  <https://issuu.com/stichtingwemos2017>:

Ella
www.wemos.nl/
Ella Weggen <ella.weggen@wemos.nl>       


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Essais clinique non éthique en Afrique (WEMOS), e-med <=