e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (2)DON DE FAVIPIRAVIR A LA GUINÉE PAR UNE SOCIÉTÉ JAPONAISE

Il faudrait presque obtenir que les donateurs s'engagent à renouveler les 
stocks au fur et à mesure de leur péremption. Mais ceci devrait s'appliquer au 
niveau sous régional plutôt que dans un pays et non dans l'autre ... Donc 
organiser une sorte de dépôt sous-régional, avec les mêmes contraintes de 
gestion des stocks et des péremptions.

Edouard Guévart
Le Confluent
12140 ENTRAYGUES SUR TRUYERE
06 84 47 21 47 & 0 964 110 570


      De : Simon Kabore <simonkabore@gmail.com>
 À : Essential Drugs in French <e-med@healthnet.org> 
 Envoyé le : Mardi 11 juillet 2017 9h39
 Objet : [e-med] DON DE FAVIPIRAVIR A LA GUINÉE PAR UNE SOCIÉTÉ JAPONAISE
   
(Comment peut-on gérer les risques de péremption  en prédisposant ainsi des
médicaments?)

DON DE FAVIPIRAVIR A LA GUINÉE PAR LA SOCIÉTÉ JAPONAISE
FUJIFILM
<http://guineematin.com/actualites/don-de-favipiravir-a-la-guinee-par-la-societe-japonaise-fujifilm/>

http://guineematin.com/actualites/don-de-favipiravir-a-la-guinee-par-la-societe-japonaise-fujifilm/

Le vendredi 7 juillet, Son Excellence Monsieur Hisanobu Hasama, Ambassadeur
du Japon en République de Guinée, a remis au Docteur Sakoba Keïta,
Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), un
lot de 10 000 comprimés de Favipiravir, offerts à la Guinée par la société
japonaise FUJIFILM. Le Favipiravir, développé par la société TOYAMA
CHEMICAL, du groupe FUJIFILM, permet de soigner les personnes atteintes
d’Ebola.

Ces comprimés doivent permettre à la Guinée d’avoir le stock de médicaments
nécessaire pré-positionné, en cas d’éventuelle nouvelle épidémie Ebola. Ce
don vient compléter le stock d’équipements, de matériels,
d’infrastructures, de personnels et de médicaments nécessaires à la
capacité de riposte que l’ANSS est en train de bâtir.

Rappelons que le Gouvernement du Japon et différentes entreprises
japonaises ont ainsi fourni à la Guinée plusieurs équipements et
médicaments durant la crise d’Ebola. Ainsi, l’équipement de test Génie 3,
mis au point par la société TOSHIBA et l’Université de Nagasaki, qui permet
une détection sûre et rapide du virus. De même, des équipements de
protection individuels fabriqués par TORAY INDUSTRIES, qui ont permis la
protection des personnels médicaux qui soignaient les personnes atteintes
par Ebola.

Ces trois appuis illustrent un long travail de recherche et développement
des universités et des entreprises japonaises, en étroite collaboration
avec leurs partenaires guinéens. La crise a en effet créé des
collaborations qui ont permis des avancées techniques, que nous sommes
heureux de pouvoir partager, pour notre sécurité à tous.


-- 
Simon KABORE
Directeur Exécutif du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME)
04 BP: 8038 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tel:  bur (226) 50 37 70 16
        Cel: (226) 70 24 44 55
E-mail alternatif: simonkabore@rame-int.org
_______________________________________________
E-Med, un forum sur les m�dicaments essentiels et la sant� publique,
mod�r� par une �quipe d'experts et accueilli par FHI 360.
 
Pour s�inscrire: e-med-join@healthnet.org
Pour se d�sinscrire: e-med-leave@healthnet.org
Pour envoyer des messages (abonn�s): e-med@healthnet.org
Pour obtenir de l'aide: e-med-owner@healthnet.org
Pour information et archives: http://lists.healthnet.org/mailman/listinfo/e-med


   
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>