e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Financement public de la santé en Afrique : de Abuja aux OMD (Publication OMS)

L’Organisation mondiale de la santé publie un rapport sur le financement de la 
santé en Afrique

http://www.afro.who.int/fr/centre-des-medias/communiques-de-presse/item/8967-lorganisation-mondiale-de-la-sante-publie-un-rapport-sur-le-financement-de-la-sante-en-afrique.html

Nairobi (Kenya), 26 août 2016 – L’Organisation mondiale de la santé a publié un 
rapport sur le financement de la santé en Afrique intitulé « Financement public 
de la santé en Afrique : de Abuja aux OMD ».

Ce rapport a été publié aujourd’hui lors d’une manifestation organisée le 26 
août 2016 avant la tenue, à Nairobi au Kenya, de la sixième Conférence 
internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD VI).

Il ressort de ce rapport que, depuis 2001, la majorité des gouvernements 
africains ont augmenté la part des dépenses publiques consacrée à la santé, 
tenant ainsi l’engagement qu’ils avaient pris à Abuja d’assurer une couverture 
sanitaire durable et équitable.

« En 2014, les pays africains ont dépensé US $126 milliards au titre de leur 
financement interne pour la santé, et l’OMS estime qu’il est possible de 
mobiliser par an des financements internes supplémentaires de  US $65 à US $115 
milliards pour la santé au cours des dix prochaines années », a affirmé Mme 
Margaret Chan, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, 
ajoutant que « l’OMS œuvre avec les pays en Afrique pour générer ces fonds et 
les aider à formuler des politiques qui leur permettront d’en faire le meilleur 
usage ».

Se félicitant des progrès accomplis jusque là, le Docteur Matshidiso Moeti, 
Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, relève que la santé est 
essentiellement financée par des ressources internes sur le continent. 

« Le défi est de savoir comment transformer les investissements internes dans 
la santé en progrès réels tendant à faire en sorte que tout le monde ait la 
possibilité partout de mener une vie saine et productive. Le recours accru aux 
fonds publics pour financer l’expansion de la couverture sanitaire a, dans 
d’autres contextes, réussi à réduire les dépenses directes et, partant, 
d’améliorer la protection financière »,”a indiqué la Directrice régionale de 
l’OMS pour l’Afrique. 

Le rapport précise qu’il ressort des expériences des pays en matière de réforme 
des finances publiques en appui à l’évolution vers la couverture sanitaire 
universelle (CSU) que le succès passe par une allocation bien ciblée du budget 
de la santé, une exécution complète du budget public consacré à la santé et une 
efficacité accrue.

La nécessité de mettre au point des systèmes de financement de la santé solides 
est un objectif commun à tous les pays. Toutefois, l’importance du secteur 
informel dans certaines économies et la capacité de mobilisation limitée des 
recettes publiques rendent difficiles la collecte et l’allocation des recettes 
fiscales et limite les possibilités de faire de bons investissements dans la 
santé. 

Si des instruments de mobilisation des ressources innovants et des dépenses 
publiques effectives dans le secteur de la santé permettront de combler les 
déficits de financement, dans bien des cas, les financements extérieurs 
resteront essentiels, surtout avec l’utilisation plus efficace des fonds grâce 
à une meilleure prévisibilité des ressources et leur mise en cohérence avec les 
priorités et les mécanismes nationaux.

Plusieurs pays africains ont récemment assuré la bonne exécution de réformes du 
financement de la santé qui ont permis d’améliorer la protection contre le 
risque financier et de rapprocher ces pays de l’objectif de couverture 
sanitaire universelle. Certains pays ont mis en place des mécanismes de 
protections des pauvres et des personnes vulnérables et pris des mesures 
tendant à supprimer ou réduire les frais à payer pour les soins au point 
d’accès aux services de santé. Les prochaines étapes importantes concernent, 
entre autres, les investissements requis à l’échelle du système pour améliorer 
effectivement la qualité des services de santé.

Le rapport sur le « Financement public de la santé en Afrique : de Abuja aux 
OMD » peut être consulté en ligne 

Public financing for health in Africa: from Abuja to the SDGs [pdf 1.26MB]
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/249527/1/WHO-HIS-HGF-Tech.Report-16.2-eng.pdf?ua=1&ua=1


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Financement public de la santé en Afrique : de Abuja aux OMD (Publication OMS), e-med <=