e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Nouveaux accords de sous-licences du MPP pour la production de médicaments génériques pour le traitement du VIH et de l?hépatite C

Nouveaux accords de sous-licences du MPP pour la production de médicaments 
génériques pour le traitement du VIH et de l’hépatite C

Zydus Cadila nouveau partenaire du MPP

http://www.medicinespatentpool.org/genericsjuly16-2/?lang=fr


Genève, le 7 juillet 2016 – le Medicines Patent Pool (MPP) a annoncé 
aujourd’hui de nouvelles sous-licences permettant la production générique de 
quatre antirétroviraux et d’un antiviral à action directe, le daclatasvir, 
utilisé dans le traitement de l’hépatite C. L’organisation a signé un total de 
neuf nouveaux accords de sous-licence avec Aurobindo, Desano, Emcure, Hetero 
Labs, Laurus Labs, Lupin et son nouveau partenaire Zydus Cadila, ouvrant ainsi 
la voie à la fabrication de versions génériques de traitements du VIH et de 
l’hépatite C reconnus prioritaires par l’Organisation mondiale de la santé 
(OMS).


« Ces nouvelles sous-licences garantiront un accès à des volumes plus 
importants de médicaments à bas coût pour les personnes vivant avec le VIH et 
l’hépatite C dans les pays à revenu faible et intermédiaire, a déclaré Greg 
Perry, directeur exécutif du MPP. Nous nous réjouissons de collaborer avec ces 
entreprises pour accélérer la distribution de ces traitements aux personnes qui 
ont le plus besoin d’une meilleure prise en charge médicale. »


Aurobindo, partenaire de longue date du MPP, a signé deux nouveaux accords de 
sous-licence. L’un permet à l’entreprise de produire du lopinavir et du 
ritonavir pour l’Afrique, suite à l’accord conclu entre le MPP et AbbVie en 
décembre 2015. L’autre permet à Aurobindo de produire du daclatasvir, 
médicament mis au point par Bristol-Myers Squibb (BMS), de même que six autres 
fabricants. Le daclatasvir est le premier médicament anti-hépatite C dans le 
portefeuille du MPP.


« C’est un grand plaisir pour nous de contribuer à l’élaboration de ces 
médicaments-clés dans la lutte contre le VIH et l’hépatite C et de continuer à 
travailler avec le MPP pour mettre rapidement sur le marché des formulations et 
des combinaisons à dose fixe », a confié  N. Govindarajan Managing Director 
d’Aurobindo.


Desano, un fabricant chinois basé à Shanghaï, et Emcure ont également signé des 
accords de sous-licence pour le lopinavir et le ritonavir. « Desano est heureux 
de contribuer à la production en volumes plus importants de ce traitement 
déterminant pour les personnes vivant avec le VIH et le sida en Afrique, et 
plus particulièrement en Afrique du Sud, qui dispose du plus ambitieux 
programme de traitement du VIH au monde », a indiqué Tun Guo, directeur et 
secrétaire général de l’entreprise. « En Afrique, le lopinavir/ritonavir peut 
sauver la vie de personnes vivant avec le VIH et ayant développé une résistance 
aux traitements de première intention. Il est crucial d’augmenter l’offre à 
long terme », a ajouté Vik Thapar, responsable de la stratégie au sein d’Emcure.


Hetero, un fabricant de médicaments génériques partenaire du MPP depuis 2002, a 
signé un accord de sous-licence portant sur l’atazanavir, un antirétroviral 
important dans les traitements de seconde intention dont la licence avait été 
concédée au MPP par BMS en décembre 2013, ainsi qu’un autre portant sur le 
raltégravir pédiatrique, pour lequel une licence avait été accordée au MPP par 
MSD (Merck & Co. aux États-Unis et au Canada) en février 2015. Le Raltégravir a 
récemment été recommandé par l’OMS comme traitement de deuxième intention pour 
les enfants de moins de dix ans. « Au travers de son partenariat avec le MPP, 
Hetero a montré qu’il pouvait offrir un accès plus large aux traitements du VIH 
et de l’hépatite C ; le laboratoire est aujourd’hui impatient de contribuer aux 
efforts de distribution de versions à bas coût de l’atazanavir et du 
raltégravir », a déclaré Bhavesh Shah, directeur de Hetero Drugs Limited.
Laurus a ajouté à son portefeuille une sous-licence du MPP permettant de 
produire du daclatasvir, et Lupin une sous-licence pour le raltégravir 
pédiatrique. « Laurus collabore avec le MPP depuis plus de quatre ans dans la 
lutte contre le VIH ; nous sommes ravis de participer aux efforts pour traiter 
l’hépatite C grâce à ce médicament prometteur », a déclaré Raju Kalidindi, 
directeur exécutif. « Lupin se félicite du quatrième accord de sous-licence 
avec le MPP et de la collaboration avec l’organisation pour le développement du 
raltégravir », a précisé Naresh Gupta, du groupe chargé des principes 
pharmaceutiques actifs (API Plus).


Le groupe Zydus, basé à Ahmedabad (Inde) et spécialisé dans l’élaboration de 
médicaments utilisés dans le traitement des hépatites B et C, rejoint le réseau 
de fournisseurs de génériques du MPP en pleine expansion, également avec la 
conclusion d’un accord de sous-licence pour le daclatasvir. « Nous nous 
réjouissons de pouvoir travailler avec le MPP et BMS afin d’améliorer la 
situation sanitaire en donnant accès à des traitements nouveaux et abordables 
dans les pays en développement », a indiqué Pankaj R. Patel, PDG du groupe 
Zydus.


Les 13 fabricants de médicaments génériques partenaires du MPP travaillent 
actuellement sur plus de 60 projets visant à mettre au point des traitements 
essentiels pour les enfants et les adultes vivant dans des pays en 
développement.


-# # #-


Les accords de sous-licence sont disponibles ici.

http://www.medicinespatentpool.org/beneficiaires-de-sous-licences/?lang=fr&lang=fr


À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par 
les Nations Unies dont la mission est d’améliorer l’accès aux traitements 
contre le VIH, l’hépatite C virale et la tuberculose dans les pays à revenu 
faible et intermédiaire. Au travers de son modèle économique innovant, le 
Medicines Patent Pool collabore avec l’industrie, la société civile, des 
organisations internationales, des groupes de patients et d’autres acteurs afin 
d’établir des priorités et des prévisions, de conclure des licences sur les 
médicaments indispensables et de centraliser les actifs de propriété 
intellectuelle pour faciliter la fabrication de médicaments génériques et 
l’élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le Medicines Patent Pool a 
signé des accords avec six titulaires de brevets pour douze antirétroviraux 
contre le VIH et un antiviral à action directe contre l’hépatite C. Les 
fabricants de médicaments génériques avec lesquels il collabore ont distribué 
plus de trois milliards de doses de médicaments à faible coût dans 121 pays. Le 
Medicines Patent Pool a été créé et reste entièrement financé par UNITAID.



-# # #-

Contact :

Katherine Moore
Responsable de la communication
Medicines Patent Pool
Tél. : +41 22 533 5054 | Portable : +41 79 825 4786
e-mail : gro.looptnetapsenicidem@eroomk

Milena Marra
Communications Officer
Medicines Patent Pool
Tél. : +41 22 533 5063 | Portable : +41 79 870 8552
e-mail : gro.looptnetapsenicidem@sserp

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Nouveaux accords de sous-licences du MPP pour la production de médicaments génériques pour le traitement du VIH et de l?hépatite C, e-med <=