e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] L'expérimentation du vaccin contre Ebola étendue à la Sierra Leone après la détection d?un nouveau cas (OMS)

L'expérimentation du vaccin contre Ebola étendue à la Sierra Leone après la 
détection d’un nouveau cas

Communiqué de presse 
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/ebola-vaccine-sierra-leone/fr/

FREETOWN ¦ SIERRA LEONE ¦ 31 AOÛT 2015 

La détection d’un nouveau cas de maladie à virus Ebola à Kambia en Sierra 
Leone, après 3 semaines écoulées environ avec zéro cas a déclenché la première 
utilisation du vaccin expérimental contre Ebola dans le cadre d’une 
«vaccination en anneau». 

Une équipe d’experts de ce procédé est partie de Conakry en Guinée pour se 
joindre à une grande équipe de l’OMS et du ministère de la Santé déjà en place 
dans le district où le nouveau cas a été signalé. L’enquête est en cours sur 
l’origine de la transmission du virus Ebola et toutes les personnes 
susceptibles d’avoir été en contact avec le sujet infecté sont recherchées. 

«Bien que personne n’ait souhaité voir de nouveaux cas de maladie à virus Ebola 
en Sierra Leone, nous avons gardé toutes nos équipes en état d’alerte et prêtes 
à agir pour interrompre toute nouvelle transmission», a déclaré le Dr Anders 
Nordström, Représentant de l’OMS en Sierra Leone.

Recherche du virus Ebola sur toute personne décédée à domicile 

La surveillance renforcée de la maladie à virus Ebola en Sierra Leone implique 
le prélèvement d’écouvillons sur toute personne décédée à son domicile et la 
recherche du virus Ebola. Le samedi 29 août, un écouvillon prélevé sur une 
femme morte à l’âge de 60 ans environ dans le village de Sella, Tonko Limba 
(district de Kambia), a donné un résultat positif pour le virus Ebola. 

Les membres de l’équipe menant actuellement l’essai de vaccination en anneau en 
Guinée sont partis de Conakry pour se rendre dimanche à Kambia en Sierra Leone 
et commencer à travailler. 

L’équipe de Guinée a été rejointe à Kambia par une autre équipe de Freetown, 
formée et préparée la semaine dernière par l’OMS, afin d’être prête à 
intervenir en cas de survenue de toute nouvelle infection à virus Ebola en 
Sierra Leone. L’essai de vaccination en anneau en Guinée est un essai 
d’efficacité en phase III du vaccin VSV-EBOV (Merck, Sharp & Dohme), mené par 
l’OMS et ses partenaires.* 

Les résultats provisoires publiés en juillet montrent que ce vaccin est très 
efficace contre le virus Ebola.

Vacciner tous les contacts

La stratégie de «vaccination en anneau» consiste à vacciner tous les contacts, 
c’est-à-dire les personnes connues pour avoir été en contact avec un sujet 
ayant eu une infection confirmée par le virus Ebola (un «cas»), ainsi que tous 
les contacts des contacts.

Après la publication de ces résultats, les autorités de Sierra Leone ont 
demandé à ce que cet essai soit étendu à leur pays. Le bureau de pays de l’OMS 
en Sierra Leone a immédiatement envoyé une équipe en Guinée pour organiser 
cette extension de l’essai, en veillant au respect des procédures et protocoles 
corrects. L’OMS et ses partenaires ont ensuite formé 18 agents de santé 
sierra-léonais à la mise en œuvre du protocole d’étude.

«Cette formation a été faite pour s’assurer que les équipes soient prêtes à 
effectuer rapidement la vaccination en anneau en cas de survenue de nouveaux 
cas confirmés d’Ebola en Sierra Leone», a indiqué le Dr Margaret Lamunu, 
Coordonnateur technique de l’OMS pour la riposte à Ebola en Sierra Leone, qui 
gère l’extension de l’essai de vaccination en anneau dans ce pays. 

De nombreux partenaires associés 

L’essai du vaccin anti-Ebola en Guinée est un effort coordonné par plusieurs 
institutions internationales. L’OMS est le promoteur réglementaire de l’étude, 
mise en œuvre par le ministère de la Santé de Guinée, l’OMS, Médecins sans 
Frontières (MSF), EPICENTRE et l’Institut norvégien de santé publique. En 
Sierra Leone, l’essai est mis en œuvre par le Ministère de la santé et l’OMS, 
avec le concours de l’équipe de l’essai du vaccin anti-Ebola en Guinée.

L’essai est financé par l’OMS, avec l’appui de Wellcome Trust, du Département 
du développement international du Royaume-Uni, du ministère norvégien des 
Affaires étrangères, de l’Institut norvégien de la santé publique par le biais 
du Conseil de la recherche norvégien, du gouvernement du Canada par le biais de 
l’Agence de la santé publique du Canada, des Instituts de recherche en santé du 
Canada, du Centre de recherches pour le développement international et du 
ministère des Affaires étrangères, du commerce et du développement, ainsi que 
de MSF.

L’équipe de l’essai comprend notamment des experts de l’Université de Berne, de 
l’Université de Floride, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, 
de Public Health England et des laboratoires mobiles européens.* Partenaire de 
l’essai du vaccin anti-Ebola en Guinée.

Pour plus d’informations, merci de prendre contact avec:Genève
Margaret Harris
Chargée de communication, OMS
Téléphone: +41 796 036 224
Portable: +232 76533284
Courriel:harrism@who.intEn Sierra Leone
Saffea Gborie
Chargé de communication, OMS
Téléphone : +232 78335660
Courriel:gboriesa@who.in                                          

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] L'expérimentation du vaccin contre Ebola étendue à la Sierra Leone après la détection d?un nouveau cas (OMS), e-med <=