e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Autotest de dépistage du HIV : un rôle à jouer pour les pharmaciens

(et en Afrique ? quel est son prix ? CB)

Autotest de dépistage du HIV : un rôle à jouer pour les pharmaciens
http://www.prescrire.org/fr/3/31/50093/0/NewsDetails.aspx
Les pharmaciens d'officine ont un rôle d'accompagnement à jouer lors de la 
vente de l'autotest de dépistage du HIV.

En France, l'arrivée en pharmacie d'officine d'un premier autotest de dépistage 
d'une infection par le virus de l'immunodéficience humaine (HIV) est annoncée 
pour le 15 septembre 2015. Ce test, dénommé Autotest VIH°, est à usage unique 
et peut être réalisé sans l'intermédiaire d'un soignant, donc par la personne 
elle- même à son domicile. Sa dispensation, au prix d'environ 28 euros selon la 
firme, non remboursable par la Sécurité sociale, ne requiert aucune 
prescription médicale.

Autotest VIH° s'ajoute aux autres moyens de dépistage de l'infection par le HIV 
: par prélèvement sanguin en laboratoire de biologie médicale (remboursé à 100 
% sur prescription) ou en centre de dépistage anonyme et gratuit ou au sein 
d'associations (gratuit).Avec Autotest VIH°, le délai pour une fiabilité 
maximale est d'au moins 3 mois après l'exposition au HIV, alors qu'il est de 10 
jours à 6 semaines pour certains examens en laboratoire ou en centre de 
dépistage.

Le résultat obtenu avec Autotest VIH° est à considérer seulement comme une 
orientation, car il est moins performant qu'un test en laboratoire de biologie 
médicale ou en centre de dépistage. Il est une option pour certaines personnes 
réticentes ou dans l'impossibilité d'effectuer un test en laboratoire. C'est 
aussi une option pour certaines personnes qui s'estiment à risque et préfèrent 
effectuer un test sans avoir à en exposer les raisons.

La dispensation d'un autotest est l'occasion pour les pharmaciens d'informer 
sur les divers moyens de dépistage du HIV, sur la prévention des maladies 
sexuellement transmissibles, sur les risques de grossesse non désirée et la 
contraception. Même s'il n'est pas désigné pour réaliser l'autotest, le 
pharmacien est en position d'information et d'accompagnement des personnes 
demandeuses.

©Prescrire 1er septembre 2015                                     

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>