e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (12)La direction d?Air France repart à la charge contre la « taxe Chirac »

(Réponse au mail de JL hoche, voir ci-dessous.CB)

Bonjour,

Je ne comprends pas ce raisonnement
1 payer deux fois : n'est ce pas le cas de tous les impôts indirects?
2 bien sûr ce serait bien d'étendre cette taxe mais ce n'est pas une raison
pour supprimer celle sur les billets d'avion
3 si on prélève sur le paiement de la dette ne va-t-on pas en augmenter le
montant?
4 le problème d'UNITAID n'est pas le manque d'argent vu les sommes non
utilisées

Amicalement,
Dr Jean loup Rey santé publique

-----Message d'origine-----
De : e-med-bounces@healthnet.org [mailto:e-med-bounces@healthnet.org] De la
part de Roche Jean-Louis
Envoyé : lundi 11 mai 2015 16:40
À : Essential Drugs in French
Objet : [e-med] (3)La direction d?Air France repart à la charge contre la «
taxe Chirac »

Air France a raison.

 Cette taxe est totalement injuste, peut appliquée (sauf par la France qui a
l'habitude de se tirer une balle dans le pied) mais surtout  cette taxe
donne le sentiment de payer deux fois. Une première fois lorsque l'on paye
ses impôts et la deuxième lorsque l'on prend l'avion. 

Personnellement je mettrais bien à contribution les banques avec un
prélèvement automatique sur les montants prélevés au titre des intérêts de
la dette nationale. La France à l'habitude de consacrer plus de la moitié de
ses revenus fiscaux  au paiement d?intérêts de sa dette. Prélevons la
dedans, il y a assez pour placer unitaid au rang de premier bailleur mondial
d'aide.

Jean Louis Roche
Pharmacien 
_

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>