e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Epidémie de méningite au Niger : Le Mali envoi 200.000 doses de vaccin

Epidémie de méningite au Niger : Le Mali envoi 200.000 doses de vaccin
Par Xinhua Date: 09 Mai 2015 5 
réactionshttp://malijet.com/la_societe_malienne_aujourdhui/la_sante_au_mali/129089-epidemie-de-meningite-au-niger-le-mali-envoi-200-000-doses-de-va.html

L’épidémie de méningite qui sévit au Niger a fait, du 1er janvier au 4 mai 
dernier, 265 morts sur un total de 3.656 cas signalés sur l’ensemble du 
territoire national, selon un dernier bilan annoncé mardi par le ministre 
nigérien de la Santé publique, Mano Aghali.

Cinq des huit régions du pays, notamment Niamey, Dosso, Tillabéri, Tahoua et 
Maradi, sont particulièrement touchées par cette épidémie, a fait savoir le 
ministre lors d’une conférence de presse.

La capitale, Niamey, a le triste record avec 2.637 cas enregistrés et 135 
décès. La tranche d’âge la plus affectée par la maladie est celle de 2 à 15 ans.

Pire encore, le Niger est confronté, malgré la mobilisation de ses partenaires, 
à une pénurie de vaccins sur le marché international, a déploré le ministre, 
rassurant toutefois que les efforts se poursuivent pour l’acquisition de tous 
les vaccins nécessaires.

« A ce jour, 300.290 doses ont pu être achetées et sont déjà arrivées à Niamey; 
de plus, 200.000 doses sont arrivées du Mali aujourd’hui même et 160.000 autres 
sont attendues le 10 mai. Ce qui constitue environ 50% de nos besoins pour 
couvrir notre cible vaccinale dans les zones en épidémie », a-t-il indiqué.
Le gouvernement a lancé une vaste campagne de vaccination surtout au niveau des 
établissements scolaires.

Pour la prise en charge des cas suspects, notamment dans la capitale, un centre 
spécial, Lazaret, a été aménagé pour offrir plus de 200 lits et des traitements 
gratuits aux patients.


Le 10/05/2015 19:07, « promed-fra@promedmail.org » <promed-fra@promedmail.org> 
a écrit :

MÉNINGITE - NIGER (02): (EXTREME OUEST ET SUD OUEST)
******************************************************
Une communication de ProMED-mail<http://www.promedmail.org>
ProMED-mail est un programme de laSociété Internationale pour les Maladies 
Infectieuses<http://www.isid.org>
Date: jeu. 7 mai 2015Source : RFI.fr  via AFP 
[édité]<http://www.rfi.fr/afrique/20150507-recrudescence-meningite-niger/>

Recrudescence de la méningite au Niger----------------

La méningite fait des ravages au Niger. Niamey la capitale est la zone plus 
touchée avec 135 décès. Les vaccins manquent. Lesresponsables sanitaires du 
pays mènent des campagnes de sensibilisation.

De plus en plus de voix s'élèvent pour réclamer plus de vaccins contre la 
méningite au Niger. Sur l'ensemble des 8 régions du pays, 265 décès sont 
enregistrés. A elle seule, la capitale Niamey enregistre 135 décès, ce qui 
créela panique auprès de ces jeunes: "On n'a pas été vaccinés parce que jusqu'à 
présent, les agents qui s'occupent de la vaccination n'ont pas fait du tout de 
passage dans notre quartier. Et c'est vraiment dommage parce que les enfants 
sont en train de crever. (...)
Dans notre établissement jusqu'à maintenant, les équipes de vaccination ne sont 
pas venues. Dans nos établissements aussi, il y ades cas de méningite, les 
élèves sont en train de mourir. Nous nous inquiétons", témoignent des habitants.

Dans certaines grandes pharmacies, les vaccins sont arrachés à prix d'or, plus 
de 13 000 francs CFA la dose, un peu plus de 20 euros, ce qui est hors de 
portée du citoyen lambda. Alima fait partie des privilégiés qui ont pu 
débourser cette somme: "Il y avait mes enfants qui n'avaient pas été vaccinés. 
On est parti se faire vacciner et c'était vraiment cher, parce que la dose, on 
l'a payéeà 13 200 francs".

Malgré la mobilisation de l'Etat et de ses partenaires, la pénurie persiste. 50 
pour cent des besoins sont déjà arrivés à Niamey, assure pourtant le ministre 
de la Santé publique, Mano Aghali:"Grâce à ces premières livraisons, une 
campagne de riposte vaccinale dans 600 écoles des trois districts sanitaires 
-Niamey 1,2et 3-, a déjà eu lieu. Ces vaccinations se prolongent dans 
lesétablissements scolaires et les quartiers de la capitale, ainsi que dans les 
districts sanitaires de Gaya, Doutchi et Kollo".
[Par Boureima Hama]

[Le nombre de décès augmente dans le pays, de même que le nombre de cas de 
méningite. Il existe aussi un gros problème de communication entre les 
autorités et les populations. Ces populations pensent plus à une négligence de 
la part des autorités, alors que celles-ci avec leur partenaire font de leur 
mieux pour assurer une vaste couverture en vaccin.  La prise en charge des cas 
doit aussi être préparée en vue de réduire de façon signification la létalité 
et les séquelles après guérison liées à la méningite. Les pays limitrophes du 
Niger, surtout ceux se trouvant sur la ceinture de la méningite devraient 
doubler de vigilance.)                                         

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Epidémie de méningite au Niger : Le Mali envoi 200.000 doses de vaccin, Bruneton Carinne <=