e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] 19ème Liste Modèle OMS des médicaments essentiels (avril 2015)

(Voir le lien la 19ème liste Modèle OMS des médicaments essentiels (avril 2015) 
à
la fin du message.
Traduction rapide du communiqué : CB)

Communiqué de presse de l¹OMS
L¹OMS améliore l'accès aux médicaments vitaux pour l'hépatite C, la
tuberculose pharmacorésistante et cancers
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2015/new-essential-medicines-l
ist/en/

8 MAY 2015 | GENÈVE - L'OMS publie aujourd'hui la nouvelle édition de sa
liste modèle des médicaments essentiels qui comprend de nouveaux
traitements révolutionnaires pour l'hépatite C, une sélection de cancers
(y compris le cancer du sein et la leucémie) et la tuberculose
multi-résistante (TB) , parmi d'autres. Ce mouvement  améliore l'accès aux
médicaments novateurs qui montrent des bénéfices cliniques claires et
pourraient avoir un impact énorme sur la santé publique à l'échelle
mondiale.

"Lorsque de nouveaux médicaments efficaces émergent pour traiter en toute
sécurité les maladies graves et généralisées, il est essentiel de veiller
à ce que tout le monde qui a besoin d'eux peut les obtenir," a déclaré le
Directeur général, le Dr Margaret Chan. "En les plaçant sur la liste des
médicaments essentiels de l'OMS est un premier pas dans cette direction."

De plus en plus, les gouvernements et les institutions à travers le monde
utilisent la liste de l'OMS pour guider le développement de leurs propres
listes de médicaments essentiels, car ils savent que chaque médicament
classé a été examinée pour l'efficacité, la sécurité et la qualité, et
qu'il ya eu une évaluation comparative du coût, de l'efficacité avec
d'autres médicament dans la même classe thérapeutique.

La liste est mise à jour tous les deux ans par un comité d'experts,
composé de spécialistes reconnus du milieu universitaire, de la recherche
et les professions médicales et pharmaceutiques. Cette année, le Comité a
souligné la nécessité urgente de prendre des mesures pour promouvoir
l'accès équitable et l'utilisation de plusieurs nouveaux médicaments très
efficaces, dont certains sont actuellement trop coûteux, même pour les
pays à revenu élevé.

Les nouveaux médicaments pour traiter l'hépatite C

Ceux-ci inclus de nouveaux médicaments pour traiter l'hépatite C, qui
touche environ 150 millions de personnes dans le monde, tuant environ un
demi-million de personnes chaque année, lorsque l'infection chronique se
développe en cirrhose du foie ou cancer du foie. La maladie est présente
dans les pays à revenu élevé et inférieure semblables, avec des
concentrations plus élevées dans plusieurs pays à revenu faible et
intermédiaire.

Jusqu'à récemment, le traitement de la maladie présentait des bienfaits
thérapeutiques minimes et des effets secondaires graves. Cinq nouveaux
médicaments antiviraux oraux sont récemment arrivé sur le marché et ont
transformé le traitement de l'hépatite C chronique en une maladie curable.
Les nouveaux médicaments ont peu d'effets secondaires et une tolérance
élevée chez les patients. Tous les 5 produits, y compris SOFOSBUVIR et
Daclatasvir, ont été inclus dans la liste. Mais les prix élevés en font
actuellement des traitements inabordables et donc inaccessibles à la
plupart des gens qui en ont besoin.

"Les traitements pour l'hépatite C évoluent rapidement, avec plusieurs
nouvelles, hautement efficaces et sûrs de médicaments sur le marché et
beaucoup dans le pipeline de développement," a déclaré le Dr Marie-Paule
Kieny, Sous-Directeur général pour les systèmes de santé et d'innovation.
"Bien que des efforts ont été faits pour réduire leur prix pour les pays à
faible revenu, sans stratégies uniformes pour rendre ces médicaments plus
abordables à l'échelle mondiale le potentiel de gains de santé publique
sera réduit considérablement."

Cancers figurent parmi les principales causes de maladie et de décès dans
le monde, avec environ 14 millions de nouveaux cas et 8,2 millions de
décès liés au cancer en 2012. On prévoit que le nombre de nouveaux cas
devrait augmenter d'environ 70% au cours des deux prochaines décennies. De
nouvelles percées ont été réalisées dans le traitement du cancer dans les
dernières années, ce qui a incité l'OMS à réviser le chapitre entier sur
le cancer de la liste des médicaments essentiels cette année: 52 produits
ont été examinés et 30 traitements ont été confirmé, avec 16 nouveaux
médicaments inclus dans la liste.

"Certains de ces médicaments produisent des avantages de survie
pertinentes pour les cancers avec une incidence élevée, tels que le
trastuzumab pour le cancer du sein», a expliqué le Dr Kees De Joncheere,
Directeur des médicaments essentiels de l'OMS. "D'autres schémas de
traitement pour les cancers rares telles que la leucémie et le lymphome,
dont on peut guérir jusqu'à 90% des patients, ont été ajoutés à établir
une norme mondiale."

La tuberculose reste l'une des maladies infectieuses les plus mortelles au
monde. En 2013, 9 millions de personnes sont tombées malades atteints de
tuberculose et 1,5 million sont mortes de la maladie. Plus de 95% des
décès par tuberculose surviennent dans les pays à faible revenu et à
revenu intermédiaire. Après environ 45 ans d'innovation rares pour les
antituberculeux, 5 nouveaux produits ont été inclus dans la LME. Quatre
d'entre eux, y compris bédaquiline et delamanid, ciblent la tuberculose
multi-résistante.

Le Comité a également recommandé que le soutien off-label (???) soit
utilisé dans les cas où il ya des preuves claires et de grands avantages
pour la santé, même si il n¹y a aucune indication autorisée, comme pour de
nombreux médicaments pour les enfants.

"La liste des médicaments essentiels comprend des médicaments sur la base
de preuves d'innocuité et d'efficacité, et non sur la base des indications
approuvées au sein des juridictions ou la disponibilité d'alternatives
autorisées nationales," a ajouté le Dr De Joncheere. "Par exemple, quand
il a examiné la demande d'inclure le ranibizumab, pour traiter des
maladies oculaires graves telles que la dégénérescence maculaire, le
Comité avait l'air à la base de preuves et la différence de prix avec le
bevacizumab - le médicament actuellement inscrites. Le Comité a décidé de
maintenir le bevacizumab que le médicament préféré, rejetant la demande de
ranibizumab. "

"Il est important de comprendre que la liste des médicaments essentiels
est le bloc de départ et non la ligne d'arrivée», a conclu le Dr Kieny.
"Son but est de fournir des orientations pour la priorisation des
médicaments à partir d'un relativisée clinique et de santé publique dur
travail commence avec les efforts visant à assurer que ces médicaments
sont réellement disponibles pour les patients."

Note aux rédacteurs

La réunion du Comité d'experts sur le 20e sélection et l'utilisation des
médicaments essentiels a eu lieu du 20 au 24 Avril 2015 au Siège de l'OMS.
Le Comité d'experts a examiné 77 demandes d'ajout de médicaments pour ê la
18e Liste modèle OMS des médicaments essentiels (LME) et le 4e Liste
modèle OMS des médicaments essentiels pour les enfants (EMLc). Les
départements techniques de l¹OMS ont été impliqués et consultés en ce qui
concerne les demandes relatives à leurs domaines de maladies.

Essential Medicines List 2015
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EML2015_8-May
-15.pdf?ua=1> 
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EML2015_8-May
-15.pdf?ua=1>

Essential Medicines List Children 2015
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EMLc2015_8-Ma
y-15.pdf?ua=1>

Executive summary 
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/Executive-Sum
mary_EML-2015_7-May-15.pdf?ua=1>
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/Executive-Sum
mary_EML-2015_7-May-15.pdf?ua=1>

Hepatitis C WHO fact sheet
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs164/en/>

Cancer WHO fact sheet
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/en/>
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/en/>
TB WHO fact sheet <http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs104/en/>

Media contact
Daniela Bagozzi, WHO
Telephone: +41 79 6037281
E-mail: bagozzid@who.int




*******************



WHO moves to improve access to lifesaving medicines for hepatitis C,
drug-resistant TB and cancers News release

8 MAY 2015 | GENEVA - WHO today published the new edition of its Model
List of Essential Medicines which includes ground-breaking new treatments
for hepatitis C, a variety of cancers (including breast cancer and
leukaemia) and multi-drug resistant tuberculosis (TB), among others. The
move opens the way to improve access to innovative medicines that show
clear clinical benefits and could have enormous public health impact
globally.

³When new effective medicines emerge to safely treat serious and
widespread diseases, it is vital to ensure that everyone who needs them
can obtain them,² said WHO Director-General, Dr Margaret Chan. ³Placing
them on the WHO Essential Medicines List is a first step in that
direction.²

Increasingly, governments and institutions around the world are using the
WHO list to guide the development of their own essential medicines lists,
because they know that every medicine listed has been vetted for efficacy,
safety and quality, and that there has been a comparative
cost-effectiveness evaluation with other alternatives in the same class of
medicines.

The list is updated every two years by an Expert Committee, made up of
recognized specialists from academia, research and the medical and
pharmaceutical professions. This year, the Committee underscored the
urgent need to take action to promote equitable access and use of several
new highly effective medicines, some of which are currently too costly
even for high-income countries.
New medicines to treat Hepatitis C

These included new medicines to treat hepatitis C, which affects about 150
million people globally, killing approximately half a million people each
year, when chronic infection develops into liver cirrhosis or liver
cancer. The disease is present in high- and lower-income countries alike,
with higher concentrations in several middle- and low-income countries.

Until recently, treatment for the disease presented minimal therapeutic
benefits and serious side effects. Five new medicines ­ direct acting oral
antivirals ­ have recently come on the market transforming chronic
hepatitis C from a barely manageable to a curable condition, the new
medicines have few side effects and high tolerance in patients. All 5
products, including sofosbuvir and daclatasvir, were included in the

List. But high prices currently make them unaffordable and thus
inaccessible to most people who need them.
³Treatments for hepatitis C are evolving rapidly, with several new, highly
effective and safe medicines on the market and many in the development
pipeline,² said Dr Marie-Paule Kieny, WHO Assistant Director-General for
Health Systems and Innovation. ³While some efforts have been made to
reduce their price for low-income countries, without uniform strategies to
make these medicines more affordable globally the potential for public
health gains will be reduced considerably.²

Cancers figure among the leading causes of illness and death worldwide,
with approximately 14 million new cases and 8.2 million cancer-related
deaths in 2012. The number of new cases is expected to rise by about 70%
over the next 2 decades. New breakthroughs have been made in cancer
treatment in the last years, which prompted WHO to revise the full cancer
segment of the Essential Medicines List this year: 52 products were
reviewed and 30 treatments confirmed, with 16 new medicines included in
the List.

³Some of these medicines produce relevant survival benefits for cancers
with high incidence, such as trastuzumab for breast cancer,² explained
Dr Kees De Joncheere, WHO Director of Essential Medicines. ³Other
treatment regimens for rare cancers such as leukemia and lymphoma, which
can cure up to 90% of patients, were added to set a global standard.²

TB remains one of the world¹s most deadly infectious diseases. In 2013, 9
million people fell ill with TB and 1.5 million died from the disease.
Over 95% of TB deaths occur in low- and middle-income countries. After
about 45 years of scarce innovation for TB medicines, 5 new products were
included in the EML. Four of these, including bedaquiline and delamanid,
target multi-drug-resistant TB.
The Committee also recommended supporting off-label uses in cases where
there is clear evidence of major health benefits, though no licensed
indication, such as for many medicines for children.

³The Essential Medicines List includes medicines on the basis of safety
and efficacy evidence, not on the basis of approved indications within
national jurisdictions or availability of licensed alternatives,² added Dr
De Joncheere. ³For example, when it reviewed the application to include
ranibizumab, to treat severe eye diseases such as macular degeneration,
the Committee looked at the evidence base and the price difference with
bevacizumab ­ the medicine currently listed. The Committee agreed to
maintain bevacizumab as the preferred medicine, rejecting the ranibizumab
application. ²

³It is important to understand that the Essential Medicines List is the
starting block and not the finishing line,² concluded Dr Kieny. ³Its
purpose is to provide guidance for the prioritization of medicines from a
clinical and public health perspective.The hard work begins with efforts
to ensure that those medicines are actually available to patients.²
Note to Editors

The meeting of the 20th Expert Committee on the Selection and Use of
Essential Medicines was held from 20 to 24 April 2015 at WHO Headquarters.
The Expert Committee considered 77 applications for medicines to be added
to the 18th WHO Model List of Essential Medicines (EML) and the 4th WHO
Model List of Essential Medicines for Children (EMLc). WHO technical
departments were involved and consulted with regard to applications
relating to their disease areas.


Related links

Essential Medicines List 2015
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EML2015_8-May
-15.pdf?ua=1> 
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EML2015_8-May
-15.pdf?ua=1>

Essential Medicines List Children 2015
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/EMLc2015_8-Ma
y-15.pdf?ua=1>

Executive summary 
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/Executive-Sum
mary_EML-2015_7-May-15.pdf?ua=1>
<http://www.who.int/medicines/publications/essentialmedicines/Executive-Sum
mary_EML-2015_7-May-15.pdf?ua=1>

Hepatitis C WHO fact sheet
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs164/en/>

Cancer WHO fact sheet
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/en/>
<http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/en/>
TB WHO fact sheet <http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs104/en/>

Media contact
Daniela Bagozzi, WHO
Telephone: +41 79 6037281
E-mail: bagozzid@who.int




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] 19ème Liste Modèle OMS des médicaments essentiels (avril 2015), Carinne Bruneton <=