e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Ebola: un premier vaccin prometteur

Ebola: un premier vaccin prometteur

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/11/26/97001-20141126FILWWW00443-ebola-un-premier-vaccin-prometteur.php

Le premier vaccin exp�rimental contre le virus Ebola � faire l'objet d'un
essai clinique aux Etats-Unis a �t� bien tol�r� et a d�clench� une bonne
r�ponse immunitaire montrent les premiers r�sultats prometteurs publi�s
aujourd'hui. "L'�tendue sans pr�c�dent de l'�pid�mie actuelle d'Ebola en
Afrique de l'Ouest a conduit � une intensification des efforts pour mettre
au point des vaccins s�rs et efficaces qui pourraient permettre d'arr�ter
cette flamb�e et jouer un r�le cl� pour pr�venir de futures grandes
�pid�mies", souligne le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut des
allergies et des maladies infectieuses (NIAID). Celui-ci n'a toutefois pas
pr�cis� quand ce vaccin pourrait �tre pr�t � �tre distribu�.

"Bas� sur les r�sultats positifs du premier essai clinique de ce vaccin
(phase 1), nous poursuivons nos efforts acc�l�r�s en vue de mener des
essais avec un plus grand nombre de personnes pour �tablir son efficacit�
pour emp�cher l'infection par le virus Ebola", poursuit-il. Le NIAID
explique envisager de mener ces essais cliniques dits de phase 2 et 3 en
Afrique de l'Ouest en 2015, pr�cisant avoir � ce sujet des discussions
avanc�es avec les responsables du Liberia et d'autres pays. La pr�paration
de ces essais cliniques d�pend encore de donn�es suppl�mentaires provenant
des essais en cours. De ce fait, "ces prochaines �tudes cliniques ne seront
pas annonc�es avant le d�but 2015", indique le NIAID.

Ce vaccin, appel� ChAd3, co-d�velopp� par le NIAID et le laboratoire
britannique GlaxoSmithKline (GSK), a �t� test� avec 20 volontaires en bonne
sant� �g�s de 18 � 50 ans dans la clinique des Instituts nationaux de la
sant� (NIH), dont fait partie le NIAID. Ces premiers r�sultats sont publi�s
en ligne dans la revue m�dicale New England Journal of Medicine. Le vaccin
contient des �l�ments g�n�tiques provenant de deux souches du virus Ebola
(Soudan et Za�re) qui sont achemin�s par un ad�novirus responsable du rhume
chez les chimpanz�s, un agent inoffensif pour l'homme.

Pas d'effets secondaires

Les 20 volontaires ont produit des anticorps dans les quatre semaines apr�s
avoir �t� vaccin�s, les niveaux �tant plus �lev�s chez ceux ayant re�u la
plus forte dose vaccinale. Ces chercheurs soulignent surtout que le vaccin
a induit une r�ponse des lymphocyte T, dont des cellules T CD8 qui semblent
avoir jou� un r�le cl� dans la protection immunitaire contre Ebola chez les
primates. Le vaccin a en effet �t� initialement test� avec un grand succ�s
sur des singes.

"L'ampleur et la qualit� de la r�ponse des cellules T CD8 observ�es dans
cet essai clinique sont similaires � celles constat�es chez les primates",
souligne Julie Ledgerwood, du NIAID, qui a dirig� l'essai clinique. Le
vaccin n'a pas provoqu� d'effets secondaires graves. Seuls deux
participants parmi ceux ayant re�u la plus forte dose ont eu bri�vement de
la fi�vre.

Outre ce vaccin ChAd3, un vaccin d�velopp� par l'agence de sant� publique
du Canada (rVSV), dont la licence de commercialisation est d�tenue par la
soci�t� am�ricaine NewLink Genetics, fait aussi l'objet d'un essai clinique
de phase 1 par le NIAID, dont les r�sultats sont attendus d'ici la fin
d�cembre. Un essai du m�me type est pr�vu � Gen�ve et au Canada.

post� par :
Simon KABORE
Directeur Ex�cutif du R�seau Acc�s aux M�dicaments Essentiels (RAME)
04 BP: 8038 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tel:  bur (226) 50 37 70 16
         Cel: (226) 70 24 44 55
E-mail alternatif: simonkabore@rame-int.org
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Ebola: un premier vaccin prometteur, Simon Kabore <=