e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Accès graves de paludisme : artésunate en première ligne (Revue Prescrire)

Accès graves de paludisme : artésunate en première ligne
L¹artésunate intraveineux est le traitement de référence des accès graves
de paludisme.
©Prescrire 1er juillet 2014
http://www.prescrire.org/fr/3/31/49381/0/NewsDetails.aspx

Le paludisme (dénommé autrefois malaria) est une maladie causée par un
parasite (Plasmodium) transmis par la piqûre d'un anophèle (espèce de
moustique). Il sévit dans certaines régions chaudes et humides et se
manifeste par des accès de fièvre intermittents.

Le paludisme à Plasmodium falciparum est parfois très grave. Les formes
graves sont mortelles dans environ 20 % des cas, notamment chez les jeunes
enfants, migrants, voyageurs, voire encore plus souvent chez les femmes
enceintes. Des séquelles neurologiques sont observées chez plus de 2 % des
survivants. En France, environ 100 à 200 cas de paludisme grave, avec 10 à
20 morts, sont rapportés chaque année.

Deux vastes essais cliniques comparatifs randomisés chez plusieurs
milliers d¹adultes et d¹enfants en Asie et en Afrique ont montré que
l'artésunate (Malacef°) diminue la mortalité par rapport à la quinine
injectable, qui était le traitement de référence jusqu'alors. Ces
résultats ont été confirmés chez des patients traités aux États-Unis
d'Amérique et en Europe, notamment en France.
Comparé au risque mortel du paludisme grave, le profil d¹effets
indésirables de l¹artésunate est acceptable : troubles digestifs, cutanés
et neurologiques ainsi que des perturbations biologiques sanguines et des
allongements de l¹intervalle QT de l¹électrocardiogramme.

La balance bénéfices-risques de l¹artésunate est meilleure que celle de la
quinine car il diminue davantage la mortalité, son profil d¹effets
indésirables est plus favorable et son emploi plus commode (administré par
voie intraveineuse en quelques minutes au lieu d'une perfusion de 4
heures).
L¹artésunate est en 2014 le traitement de référence des paludismes graves.

©Prescrire 1er juillet 2014

"Artésunate (Malacef°). Traitement intraveineux de référence des accès de
paludisme" Rev Prescrire 2014 ; 34 (369) : 497-498. (pdf, réservé aux
abonnés) 
<http://www.prescrire.org/Fr/64987E2827266DF11288595333FCA350/Download.aspx
>




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Accès graves de paludisme : artésunate en première ligne (Revue Prescrire), Carinne Bruneton <=