e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Les Etats Membres de la CEDEAO s'apprêtent à amplifier la production locale des médicaments de qualité

2 articles : 
* Les Etats Membres de la CEDEAO s¹apprêtent à amplifier la production
locale des médicaments de qualité.
* DECLARATION BY STAKEHOLDERS FOLLOWING THE CONSULTATIVE MEETING TO
VALIDATE AND ADOPT THE ECOWAS REGIONAL PHARMACEUTICAL PLAN (ERPP)
2014-2020, 29 - 30 April 2014, Ouagadougou, Burkina Faso

********************

Les Etats Membres de la CEDEAO s¹apprêtent à amplifier la production
locale des médicaments de qualité.
http://www.wahooas.org/spip.php?article661

OUAGADOUGOU, Burkina Faso, le 29 Avril 2014. Une réunion de consultation
multipartite de deux jours s¹est ouverte hier à l¹hôtel Splendid pour
valider et adopter le Plan Pharmaceutique régional de la CEDEAO 2014-2020.

Les Etats Membres de la CEDEAO s¹apprêtent à amplifier la production
locale des médicaments de qualité.
Organisée par l¹Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), la
réunion a rassemblé plus de cinquante-cinq participants issus des Etats
Membres de la CEDEAO, la Commission de la CEDEAO, des associations de
fabricants pharmaceutiques (IFPMA , WAPMA , PMGMAN ), de la société civile
( ITPC - WA et RAME), la pharmacopée américaine/CePAT, Agences des Nations
Unies (ONUSIDA, OMS, PNUD , ONUDI), Union Africaine /NEPAD, les banques de
développement (BAD, BIDC), UEMOA, ainsi que des grandes sociétés
pharmaceutiques en Afrique de l¹Ouest.

Le Chargé de Programme pour les médicaments essentiels et vaccins à
l¹OOAS, Mme Sybil Ossei-Agyeman Yeboah, a expliqué que le Plan
Pharmaceutique découle de la consultation organisée à Bobo­Dioulasso, en
Novembre 2013 sur la Charte de la CEDEAO sur le partenariat public-privé
pour la production pharmaceutique locale. La Charte a été validée par la
14e Assemblée Ordinaire des Ministres de la Santé de la CEDEAO, à Praia,
Cap Vert en Avril 2013. Le Plan fournira un cadre pour le renforcement de
l¹industrie pharmaceutique régionale et un environnement favorable en vue
de produire des médicaments de qualité et accessibles à la population dans
l¹espace CEDEAO. Elle a terminé en rappelant que dans un passé récent, le
Programme OOAS des médicaments essentiels et des vaccins a fourni un appui
technique et financier direct aux entreprises pharmaceutiques au Nigeria,
au Ghana et au Cap-Vert pour moderniser leurs installations et de
renforcer les capacités du personnel.

Dans son mot d¹introduction, le représentant de l¹ONUSIDA, Dr Joy Backory
souligna que ce Plan arrive à un moment très opportun où les pays en
Afrique de l¹Ouest se sont engagés dans la couverture sanitaire
universelle et y compris celle en ARVs, et ont commencé à planifier la fin
du Sida.

Rappelant aux partenaires le projet de la CEDEAO du stock de sécurité en
ARVs positionné en Côte d¹ Ivoire comme un résultat important de ces
efforts, le Dr Backory souligna que la marche pour briser la dépendance
excessive sur les médicaments d¹origine extérieure est bien lancée. «
Alors que les pays commencent à planifier pour la fin du sida, il est
capital que des médicaments essentiels de qualité et à des prix
abordables, y compris les ARV soient mis à la disposition à ceux/celles
qui en ont besoin, surtout en Afrique de l¹Ouest, cela dépendra d¹une
industrie pharmaceutique dynamique et centrée sur les personnes "

Le directeur par intérim du Département Lutte contre les Maladies et les
Epidémies de l¹OOAS, le Dr Carlos Brito, représentant le Directeur Général
de l¹organisation (Dr Xavier Crespin), a attiré l¹attention des
participants qu¹entre 60 et 90% des médicaments essentiels proviennent de
l¹extérieur de la région de la CEDEAO rendant ainsi sa population en
grande partie des consommateurs de produits de santé importés. " Baser la
satisfaction de nos besoins régionaux collectifs en médicaments essentiels
sur l¹extérieur comporte beaucoup de dangers. La voie de la raison est de
renforcer la fabrication locale de médicaments grâce à des investissements
innovants " a-t-il alerté.

Le Commissaire de la CEDEAO chargé de l¹Industrie et de la Promotion du
Secteur Privé , M. Kalilou Traoré, dans son message délivré par le chef de
la Division Industrie de la Commission, M. Komjika Ajoku a remercié les
partenaires au développement pour leur engagement et a félicité l¹OOAS
pour l¹initiative de l¹élaboration du Plan Régional Pharmaceutique.

Il a exhorté les partenaires et les gouvernements à soutenir non seulement
la fabrication locale de médicaments mais aussi la création d¹un
environnement propice qui favorise cette production à des coûts qui soient
en concurrence avec les produits importés. " Nous devons forger des
alliances et des partenariats stratégiques avec les pays du sud qui ont
fait d¹énormes progrès dans le développement de leurs industries
pharmaceutiques locales, " a -t-il conclu.

Dans ses mots d¹ouverture, l¹ambassadeur du Nigéria au Burkina Faso, Son
Excellence, M. David G.Bala précisa que même si satisfaire la demande de
la région de la CEDEAO en médicaments est un défi de taille, nous ne
devrions pas perdre de vue les énormes possibilités, pouvant permettre
d¹inverser la tendance des difficultés d¹accès aux médicaments et ainsi
sauver des vies.
Une fois adopté, le Plan Pharmaceutique fournira un cadre intégral pour
l¹OOAS et ses partenaires pour progresser de manière cohérente et
efficace, et ainsi résoudre les problèmes d¹accessibilité en médicaments.
Un lancement du Plan est prévu dans un avenir pas lointain, conjointement
avec l¹ONUSIDA et d¹autres partenaires.


Pour plus d¹informations, prière de contacter : Kayode Egbeleye, Advocacy
& Communication Officer, West African Health Organisation, Tel :
+226-20970097 Cell : +226- 66236648 Email : kegbeleye@wahooas.org



***************
 
 
 
 
 
  
   
  DECLARATION BY STAKEHOLDERS FOLLOWING THE CONSULTATIVE MEETING TO
  VALIDATE AND ADOPT THE ECOWAS REGIONAL PHARMACEUTICAL PLAN (ERPP)
2014-2020 
  29 - 30 April 2014, Ouagadougou, Burkina Faso
  
  
 

We, the stakeholders having participated in a consultative meeting
organised by the West African Health Organisation (WAHO) at Hotel Splendid
in Ouagadougou, Burkina Faso from 29 to 30 April,2014 express our
commitment and support to the implementation of the validated and adopted
ECOWAS Regional Pharmaceutical Plan  (ERPP)  2014-2020.
 

Aware that around 365 million people in the ECOWAS region continue to
experience high incidence of Malaria, Tuberculosis, and HIV/AIDS among
other communicable and non-communicable diseases.
 

Considering the very high morbidity and mortality associated with these
diseases, which constitute a public health danger;
 

Recognizing that quality and safe  medicines are indispensable as part of
our health systems in  responding appropriately to public health
challenges posed by these diseases;
 

Aware that 70 to 98 percent of needed essential medicines come from
outside the ECOWAS region while counterfeit and illicit trade in medicines
constitute an ever increasing menace to our populations.
 

Recognizing the challenges experienced by local pharmaceutical production
companies in meeting public health needs and the absence of an enabling
environment that will empower them to tap existing potential opportunities,
 

Aware that strengthening of health systems in ECOWAS region demands  an
unfettered access to quality, efficacious  essential medicines, which can
only be guaranteed by a vibrant pharmaceutical sector;
 

Express our commitment to the speedy launch and ensure implementation of
the ECOWAS Pharmaceutical Plan in the West African region whose
populations are severely affected by  diseases;
 

Emphasise the need to reduce over-reliance on externally produced
medicines and boost local pharmaceutical industries via innovative
investments, technical and financial support for upgrade of
infrastructures and capacity strengthening
 
 
 

Call for a the establishment of a contractual agreement between
ECOWAS/WAHO, Governments of Member States and the Private sector primarily
the pharmaceutical industry ;
 

Call on our technical and financial partners to continue and intensify
their support to ECOWAS countries, and the implementation of the ECOWAS
Regional Pharmaceutical Plan (ERPP) ;
 

Call on National Governments within ECOWAS region to create enabling
environment via incentives, exoneration of import duties on pharmaceutical
raw materials  production, and quality control equipment to enable local
manufacturers products at competitive prices;
 

Urge the ECOWAS Commission to provide additional vital resources towards
the implementation of the ECOWAS Regional Pharmaceutical Plan (ERPP)
2014-2020 without delay.
 
 

Ouagadougou, 30 April 2014
 
 
For the Stakeholders of :
The ECOWAS Regional Pharmaceutical Plan  (ERPP)
 
 

Chairperson

ECOWAS Commission Representative
West African Health Organisation
Manufacturers Association Representative
Regulatory Bodies Representative
Partner Representative,
 


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Les Etats Membres de la CEDEAO s'apprêtent à amplifier la production locale des médicaments de qualité, Carinne Bruneton <=