e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Bisphénol A : à éviter (Revue Prescrire)

Bisphénol A : à éviter
Mieux vaut éviter les boîtes de conserve et les conditionnements en
plastique pour conserver et réchauffer les aliments et les boissons,
surtout chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.
http://www.prescrire.org/fr/3/31/48526/0/NewsDetails.aspx

Le bisphénol A pénètre dans l'organisme principalement par voie digestive,
via l'alimentation contaminée par la migration du bisphénol A à partir de
conditionnements alimentaires. C'est un perturbateur endocrinien, qui
traverse la barrière placentaire.

Chez les humains, certaines études suggèrent que le bisphénol A provoque
des maladies coronariennes, expose au diabète de type 2, et a des effets
néfastes sur la reproduction et le développement.
Chez les rongeurs, de nombreuses données vont dans le sens d'effets nocifs
de faibles doses du bisphénol A sur la reproduction, le métabolisme des
lipides, le développement neurologique, le plus souvent en lien avec une
exposition in utero ou postnatale.

En France, le bisphénol A est interdit dans les biberons depuis le 30 juin
2010 et dans les conditionnements à usage alimentaire destinés aux enfants
âgés de 0 à 3 ans depuis le 1er janvier 2013. Cette interdiction est
censée être étendue à tous les conditionnements à usage alimentaire à
partir du 1er janvier 2015.

Le bisphénol A n'est pas la seule substance présente dans les
conditionnements alimentaires susceptible d'interférer avec le
fonctionnement endocrinien. Les connaissances toxicologiques concernant
les substituts du bisphénol A sont encore insuffisantes.

Il est possible de diminuer fortement l'exposition au bisphénol A des
adultes et des enfants en choisissant une alimentation variée à base de
produits frais, et en évitant d'utiliser de la vaisselle en plastique.

Afin de réduire l'exposition aux perturbateurs endocriniens présents dans
les conditionnements alimentaires, mieux vaut consommer des produits
frais, en évitant les boîtes de conserve et les conditionnements en
plastique pour la conservation et le réchauffage des aliments et des
boissons.
Ces mesures de prudence concernent avant tout l'alimentation destinée aux
femmes enceintes et aux jeunes enfants.
©Prescrire 1er mai 2013

"Bisphénol A : un faisceau d'arguments pour réduire l'exposition" Rev
Prescrire 2013 ; 33 (355) : 375-380. (pdf, réservé aux abonnés)
<http://www.prescrire.org/Fr/0277511619D8AE68BE1DE6359D52A352/Download.aspx
>



Voir aussi :

Le bisphénol A imprègne
toute la population
Rev Prescrire 2013 ;
33 (354) : 294-300.
Pdf, réservé aux abonnés
<http://www.prescrire.org/Fr/8AE39CA06771D1747D2911B6CCCC12F6/Download.aspx
>

À la recherche des 
perturbateurs endocriniens
Rev Prescrire 2011 ;
31 (333) : 541-542.
Pdf, réservé aux abonnés
<http://www.prescrire.org/Fr/20700E74AF8AE07675E0A7317753C9FB/Download.aspx
>

Les perturbateurs endocriniens.
Première partie : l'hypothèse
d'un danger commun 
à la faune et à l'espèce humaine
Rev Prescrire 2011 ;
31 (329) : 222-228.
Pdf, réservé aux abonnés
<http://www.prescrire.org/Fr/A6C2C14188768BABE47732218F15F517/Download.aspx
>

Les perturbateurs endocriniens.
Deuxième partie : une hypothèse
plausible, pas encore vérifiée
Rev Prescrire 2011 ;
31 (331) : 378-385.
Pdf, réservé aux abonnés
<http://www.prescrire.org/Fr/0727E42A7DA3FA564950EE825C8BA870/Download.aspx
>



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>