e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Le FANOME ou financement pour l'approvisionnement non-stop en médicaments(Salama-Madagscar)

Médicaments essentiels : Le budget de l?Etat réduit de deux tiers       
http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/5-societ
e/2087-medicaments-essentiels--le-budget-de-letat-reduit-de-deux-tiers
Mercredi, 21 Mars 2012 00:00 
        
Le FANOME ou financement pour l?approvisionnement non-stop en médicaments,
le budget de l?Etat et le financement des partenaires étrangers assurent
l?essentiel des commandes en médicaments auprès de la centrale d?achats
Salama. 

Des médicaments et matériels médicaux aux normes, des prix accessibles et
identiques sur tout le territoire national et une disponibilité permanente
des produits. En matière de médicaments, la centrale d?achats en médicaments
et matériels médicaux « Salama » qui approvisionne les formations sanitaires
publiques à Madagascar, assure que les produits qu?ils distribuent
respectent les normes et préserve le pouvoir d?achat des patients. Malgré
une certaine appréhension de ces derniers patients quant à la qualité de
certains médicaments génériques sur le marché, Salama assure que ceux
empruntant son circuit d?importation et de distribution, répondent
parfaitement aux normes tout en étant à prix abordables. Salama s?est,
d?ailleurs, vu octroyer l?année dernière la certification ISO9001 : 2008.

Gratuit.  La gratuité des médicaments dans les centres de santé et hôpitaux
publics est sans doute le voeu le plus cher des patients, face à un
effritement croissant du pouvoir d?achat des Malgaches. Mais le principe de
gratuité n?est pas, d?une manière générale, adopté dans les formations
sanitaires publiques à Madagascar. Les patients, hormis les plus démunis qui
bénéficient d?une structure de prise en charge spécifique, doivent
s?acquitter d?une certaine somme pour l?achat des médicaments par le biais
du principe de recouvrement des coûts. Il s?agit du FANOME (financement pour
l?approvisionnement non-stop en médicaments), permettant ainsi le
renouvellement des stocks. 

Budget. Les formations sanitaires publiques s?approvisionnent auprès de la
centrale d?achats en médicaments essentiels et en matériels médicaux «
Salama », qui les livre, selon un planning cyclique, aux zones accessibles
par trimestre et celles plus enclavées, par semestre. En réalité, le FANOME,
le budget de l?Etat alloué au ministère de la Santé et les bailleurs et
partenaires étrangers constituent l?essentiel du financement des médicaments
dans les formations sanitaires publiques du pays. Si le Fanome permet
toujours de maintenir le processus, le budget de l?Etat a connu une baisse
de deux tiers. De 3 milliards d?ariary en 2011, il n?est plus qu?à 1
milliard d?ariary cette année. 

Bailleurs et partenaires. Depuis la crise, en fait, quelques-uns de ces
partenaires telle la Banque mondiale, ont interrompu leur participation au
processus. Leur contribution se situe notamment au niveau du financement de
programmes bien ciblés, à l?instar des kits individuels d?accouchement et
des kits OC (opération césarienne). Ce programme a dû être interrompu, faute
de financement du bailleur. D?autres partenaires, en revanche, tels UNICEF
et UNFPA, ont maintenu leur appui. « Dans tous les cas, Salama fait de son
mieux pour maintenir ses services et assurer malgré tout la disponibilité
des médicaments, à prix abordables, dans les formations sanitaires », confie
alors le directeur général de Salama, Tahina Andrianjafy.  L?an dernier, la
centrale d?achats a importé quelque 87.300 colis, soit 5212 m3 et 1054
tonnes de médicaments et de matériels médicaux. L?équivalent de 162
containers de 20 pieds, destinés à l?approvisionnement des formations
sanitaires publiques et privés à but non lucratif.  

Hanitra R.

        



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Le FANOME ou financement pour l'approvisionnement non-stop en médicaments(Salama-Madagscar), remed <=