e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Brésil : Abbott veut prolonger ses brevets anti-VIH

Brésil : Abbott veut prolonger ses brevets anti-VIH

Par emy-seronet - Posté le 24 janvier 2012
http://www.seronet.info/article/bresil-abbott-veut-prolonger-ses-brevets-anti-vih-45340

Le laboratoire Abbot souhaite déposer un nouveau brevet sur le
lopinavir/ritonavir (Kaletra) pour garder le monopole sur cette
combinaison jusqu'en 2024 et retrouver, par la même occasion, le monopole
sur le ritonavir (Norvir) qui est libre de droits depuis plusieurs années.
Les associations locales de lutte contre le sida rappellent que cette
stratégie empêchera la fabrication et la vente de versions génériques de
ces molécules alors que le pays en a besoin.


Le Brazilian Patent Office (INPI), organisme qui accorde les brevets de
médicaments anti-VIH au Brésil, doit se pencher sur une nouvelle demande
du laboratoire Abbott. Le géant pharmaceutique détient le brevet de
Kaletra (un médicament anti-VIH composé de deux molécules : lopinavir et
ritonavir) et ce brevet expire en 2017 au Brésil. Après cette date, il est
censé pouvoir être partagé avec les fabricants de génériques pour
permettre une commercialisation moins coûteuse de ce médicament, plus
abordable pour les pays émergents, dont le Brésil. Peu prêteur et guère
altruiste, Abbott a déposé une demande pour que ce brevet soit prolongé
jusqu'en 2024.


S'opposant à ce qu'ils considèrent comme une stratégie "indécente", les
militants du Groupe de travail sur la propriété intellectuelle (GTPI) du
Réseau brésilien pour l'intégration des populations ont rejoint la "Global
Kaletra Campaign", un mouvement lancé par les activistes de nombreux pays
dans le but de faciliter l'accès au lopinavir/ritonavir. Le 10 novembre
2011, ils ont présenté un texte au Brazilian Patent Office : "Les
arguments d'Abbott ne permettent pas d'invoquer la loi brésilienne sur la
propriété industrielle (?) Cette demande doit être rejetée". Le dossier
déposé par Abbott comprend également une demande de brevet pour le
ritonavir (Norvir) dans sa forme isolée alors que cette molécule est libre
de droits depuis plusieurs années. "Si ce brevet est accordé, Abbott
reprendra le monopole du ritonavir", continue le GTPI. "Ces deux molécules
sont indispensables au traitement du VIH/sida et un nombre encore plus
important de patients en auront bientôt besoin au Brésil".


Le GTPI, qui souhaite stopper le problème à sa source, se bat également
contre le fait que les détenteurs de médicaments essentiels puissent
déposer un tel brevet, ceci depuis le renforcement des lois sur la
propriété intellectuelle et industrielle par l'Organisation mondiale du
commerce dans les années 1990. La requête qu'ils ont déposée auprès de la
Cour Suprême brésilienne en 2009, pour demander la fin de ce mécanisme et
l'annulation de tous les brevets qui en ont découlés, est toujours en
attente d'examen.






<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Brésil : Abbott veut prolonger ses brevets anti-VIH, remed <=