e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (3)Burkina Faso: Le gouvernement sécurise les stocks d'ARV

Bonjour

En attendant une réaction plus officielle et plus complète de la
société civile burkinabè par rapport à cette initiative
gouvernementale, je réagi à chaud sur quelques éléments. Il est en
effet à saluer que le gouvernement burkinabè s'engage ainsi dans la
prise en charge des PVVIH. Mais il faut malheureusement noter que 1
milliard de franc CFA est loin de pouvoir sécuriser les stocks d'ARV
et autres intrants au Burkina Faso. Les besoins uniquement pour 2012
sont dix fois plus élevés.
Il est important de faire remarquer également que le traitement contre
le SIDA n'est pas "gratuit" au Burkina Faso. Seul les ARV et les
médicaments contre les infections opportunistes sont gratuits. Le
bilan initial et les examens de suivi-biologiques sont toujours
payants, tantôt subventionnés mais très souvent à prix coutants.
Nous avons l'impression que la période où le Burkina Faso était cité
comme bon exemple dans la lutte contre le VIH/Sida est révolue.
Apparemment le leadership du Chef de l'Etat dans la lutte n'a pas pu
nous éviter des situations de ruptures de réactifs et médicaments
contre les infections opportuniste, ainsi que des menaces de ruptures
d'ARV. Son leadership dans le foot (il serait le 1er supporter
burkinabè) semble être plus concret avec les engagements qu'il a pris
récemment avec l'équipe nationale à l'occasion de la CAN. Nous gageons
que cela coutera plus d'un milliard au budget national.
Comme quoi devant notre Président, entre le VIH/Sida et le Foot, il
n'y a pas match.
Bonne CAN aux Étalons!
Voeux de santé à toutes les personnes infectées!

Simon KABORE
PCA du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME)
04 BP: 8038 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tel:  bur (226) 50 37 70 16
         Cel: (226) 70 24 44 55
E-mail alternatif: simonkabore@rame-int.org


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>