e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Instauration de contrats de gré à gré simmple pour les commandes d'urgence en médicaments essentiels en Algérie

Des contrats de gré à gré simple instaurés 
Annulation du Credoc pour l?importation de médicaments 
16-01-2012 
Par Amel Bouakba
http://www.latribune-online.com/evenement/62769.html

C?est officiel. Le crédit documentaire (Credoc), mesure instaurée dans le
cadre de la loi de finances complémentaire de 2009 (LFC 2009), a été
supprimé pour les importateurs de médicaments et d?équipements médicaux.
C?est ce qu?a annoncé samedi, à Alger, Djamel Ould Abbès,  ministre de la
Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Il intervenait en
marge d?une audience accordée à M. Dow Wilson, président de la société
américaine Varian Medical Systems, spécialisée dans la fabrication
d?équipements de radiothérapie. L?annulation du Credoc est une décision pour
le moins inattendue. Ainsi, après avoir défendu bec et ongles cette mesure,
le gouvernement décide du jour au lendemain sa suppression. Le ministre a
indiqué que le Credoc est remplacé par des contrats de gré à gré simple.
Ould Abbès a fait part de «la possibilité, désormais, de conclure des
marchés publics de gré à gré simple en matière d?importation des médicaments
essentiels et des équipements médicaux d?urgence». Le ministre a affirmé que
«l?Etat avait procédé à l?annulation du Credoc pour ce qui est des
médicaments essentiels ainsi que certains équipements médicaux d?urgence».
«Le Credoc a été ainsi remplacé par les marchés publics de gré à gré simple
pour faciliter l?acquisition de ces produits vitaux et mettre ainsi fin aux
sempiternelles pénuries de médicaments qui pénalisent les malades, notamment
ceux souffrant de pathologies chroniques comme les cancéreux.» Selon Ould
Abbès, «les banques ont reçu des instructions pour faciliter l?acquisition
des médicaments essentiels, dont ceux destinés au traitement du cancer, dans
un délai n?excédant pas les 24 heures». La levée de cette mesure jugée
«contraignante» a toujours été réclamée par les opérateurs du médicament
notamment les importateurs et l?Union nationale des officines et pharmacies
(Unop). Selon eux, «le Credoc est à l?origine des pénuries fréquentes qui
touchent certains médicaments». Ainsi, après avoir dénoncé sans relâche «les
lobbies du médicament», le ministère de la Santé et de la Réforme
Hospitalière a finalement cédé à leurs pressions.   
A. B.
 
<outbind://31-000000005B77C6F821045B429E34F7AEB2387FBF24092000/image001.gif>



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Instauration de contrats de gré à gré simmple pour les commandes d'urgence en médicaments essentiels en Algérie, remed <=