e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Guides de pratique clinique : gare aux malfaçons (France)

La revue Prescrire > N°339 - Janvier 2012

« Ce qui importe ce n'est pas de lire mais de relire »
Jorge Luis Borges

Guides de pratique clinique : gare aux malfaçons (France)
http://www.prescrire.org/Fr/SummaryDetail.aspx?Issueid=339

En 2011, la Haute autorité de santé (HAS) a abrogé ou suspendu 9 guides de
pratique clinique (alias ?recommandations professionnelles?) pour défaut de
prise en compte des liens d?intérêts lors de leur élaboration.

Le premier guide (?Traitement médicamenteux du diabète de type 2?) a été
abrogé sur injonction du Conseil d?État, suite à l?action de l?Association
Formindep, pour élaboration « dans des conditions irrégulières » (a)(1).

Le deuxième (?Maladie d?Alzheimer?), mis en cause par le Formindep pour les
mêmes raisons, a été abrogé par la HAS sans attendre la décision du Conseil
d?État (2).

Les guides abrogés ne sont plus consultables.

Au lieu de préciser les raisons pour lesquelles les guides concernés ont été
abrogés, la HAS s?est contentée de les retirer de son site internet. Par
ailleurs, la HAS a retiré de son site internet le guide Affection longue
durée (ALD) sur l?hypertension artérielle sévère, dès que les pouvoirs
publics ont retiré cette affection de la liste des ALD (3).

Des guides ?suspendus? mais encore recommandés.

Le 15 septembre 2011, la HAS a suspendu 6 autres guides de pratique clinique
ayant le même défaut que les deux premiers guides abrogés, portant sur 5
thèmes : spondylarthrite ankylosante, accidents vasculaires cérébraux,
polyarthrite rhumatoïde, épisode dépressif caractérisé chez les adultes,
hypertension artérielle essentielle (4). La HAS a décidé de les suspendre
sans les faire disparaître de son site internet, en affirmant que « ces
recommandations peuvent continuer de servir aux professionnels de santé qui
doivent le mettre en perspective avec l?ensemble des connaissances
disponibles » (5).

Trop d?incohérences et de malfaçons. Les règles d?élaboration de guides de
pratique clinique de bonne qualité sont établies depuis de nombreuses
années, et comprennent transparence, prévention des conflits d?intérêts et
traçabilité (6). Il est grand temps que des organismes tels que la HAS s?y
conforment : soignants et patients ont besoin de pouvoir s?appuyer sur des
documents dignes de confiance.

©Prescrire

a- Le Formindep est une association à but non lucratif (loi 1901, en France)
pour une formation et une information médicales indépendantes. Site
www.formindep.org.

Extraits de la veille documentaire Prescrire.

1- Conseil d?État ?Décision n° 334396 du 27 avril 2011?. Site
www.conseil-etat.fr
consulté le 19 octobre 2011 : 4 pages.

2- Haute autorité de santé ?Décision n° 2011.05.064/MJ du 18 mai 2011?. Site
www.has-sante.fr consulté le 19 octobre 2011 : 1 page.

3- ?Décret n° 2011-726 du 24 juin 2011 supprimant l?hypertension artérielle 
sévère de la liste des affections ouvrant droit à la suppression de la
participation de l?assuré mentionnée au 3° de l?article L. 322-3 du code de la 
sécurité sociale?
Journal Officiel du 26 juin 2011 : 2 pages.

4- Haute autorité de santé ?Décision n° 2011.09.082/MJ du 15 septembre
2011?.
Site www.has-sante.fr consulté le 19 octobre 2011 : 1 page.

5- Haute autorité de santé ?Communiqué de presse du 19 septembre 2011?.
Site www.has-sante.fr consulté le 19 octobre 2011 : 1 page.

6- Prescrire Rédaction ?Reconnaître les guides de qualité? Rev Prescrire
2007 ; 27(282) : 305.



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Guides de pratique clinique : gare aux malfaçons (France), remed <=