e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Bill Gates face à ses contradictions

[Bill Gate a tout prévu, même après sa mort; reportage à voir absolument. Avant 
de voir le film, il faut installer le logiciel Silverlight
http://www.microsoft.com/getsilverlight/get-started/install/
Le reportage :
http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/le-monde-selon-gate
s-05-janvier--2011-4046.html
CB]

Bill Gates face à ses contradictions
http://www.youphil.com/fr/article/04752-bill-gates-face-a-ses-contradictions
?ypcli=ano

Le magazine de la rédaction de France 2, Envoyé Spécial, présentait hier
soir un reportage sur le plus grand philanthrope au monde.

La fondation Bill et Melinda Gates
<http://www.gatesfoundation.org/Pages/home.aspx>  est incontestablement la
plus puissante du monde. Mais quel fonctionnement se cache derrière cette
machine aux 67 milliards de dollars de capital qui finance des actions
humanitaires et scientifiques tout autour du globe? Pour répondre à cette
question, le magazine de la rédaction de France 2, Envoyé Spécial, a diffusé
le 5 janvier le reportage "Le monde selon Gates
<http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/le-monde-selon-gat
es-05-janvier--2011-4046.html> " de Jérémie Drieu et Jean-François Monier.
L’émission propose un "voyage au cœur de la fondation la plus puissante de
l’histoire", de son siège à Seattle aux hôpitaux ou centres de recherches
qu'elle soutient en Afrique.

Une fondation plus qu'ambitieuse

Conçue en 2000 pour soutenir les écoles et bibliothèques américaines, la
fondation Gates de l’ancien président du groupe Microsoft a aujourd’hui des
objectifs très ambitieux. Son budget annuel de 2,5 milliards d’euros,
supérieur à celui de l’Organisation mondiale de la santé ou de l’Unicef, lui
permet de soutenir des organisations dans le monde entier dans le domaine de
la santé, de l’agriculture ou encore de l’eau. But ultime du couple: trouver
un vaccin contre le VIH. L’homme qui a cédé 95% de sa fortune à sa fondation
en 2000 a longtemps été soupçonné de vouloir redorer son image de requin des
affaires après les nombreux procès intentés contre lui par les Etats-Unis au
sujet de la situation de quasi-monopole de Microsoft. Mais après 10 ans de
travail dans l'humanitaire, la sincérité de l’engagement du couple n’est
plus vraiment mise en cause, au regard, par exemple, des millions d’enfants
vaccinés chaque année grâce à eux.

Quelques entorses aux principes

Cependant, le fonctionnement peu démocratique de la fondation et son
financement, parfois contraire aux principes prônés par les Gates, leur vaut
des critiques sévères. Le reportage revient notamment sur l’enquête
effectuée en 2007 par Charles Piller
<http://www.latimes.com/news/la-na-gatesx07jan07,0,2533850.story> ,
journaliste de Los Angeles Times, sur les financements de la fondation.

Il y précisait que la fondation ne dépensait, pour l’instant, que les
intérêts et les dividendes de leur fortune et que les 67 milliards de
capital qu’elle possède étaient placés dans des centaines de fonds
d’investissement pour les faire fructifier. Le problème apparaît lorsque
l’on s’aperçoit que des sociétés d’armement ou encore des grands groupes
pétroliers figurent dans la liste de ces fonds. "Nous essayons d’éviter
l’industrie du tabac", explique Melinda Gates pour se justifier. "A part
cela, le travail du fonds d’investissement est de maximiser les revenus de
la fondation".

L’exigence d’efficacité et de résultat de la fondation face aux
organisations qu’elle finance peut surprendre également. La fondation Gates
donne, selon un chercheur allemand, des objectifs très ambitieux concernant
la lutte contre le paludisme, qui reçoit 15 millions d’euros des Gates. Il
évoque des objectifs chiffrés, un planning et des délais stricts. Du reste,
quand on fait référence au pouvoir extrêmement important de sa fondation
auprès des instances internationales et à sa gouvernance peu démocratique,
Bill Gates semble plus préoccupé par le résultat que par les méthodes. "Ce
qui n’est pas démocratique, répond-il dans l'entretien réalisé pour France
2, c’est qu'un million d’enfants meurent chaque année du paludisme".

> "Le monde selon Gates"
<http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/le-monde-selon-gat
es-05-janvier--2011-4046.html> , un reportage à revoir sur le site de France
2.

 



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>