e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (7)CEDEAO: Une pharmacienne préconise une centrale commune d'achat de médicaments

Bonjour,

Je partage parfaitement l'analyse du confrère OUEDRAOGO sur ce sujet. L'idée 
est 
séduisante et mérite des réflexions plus approfondies.
 
Les achats groupés participent d'une stratégie de réduction des coûts en 
réalisant les économies
d'échelle mais, au délà des obstacles liés à l'harmonisation des procédures 
d'homologation
des produits, il faut tenir compte des limites des sources d'efficience que 
sont les économies
d'échelle et la réduction des coûts d'approvisionnement.
 
1°/ Les économies d'échelle permettent de bénéficier d'importants avantages de 
coûts en
imputant les frais fixes sur un volume élevé ; ce qui est vérifiable aussi bien 
dans le domaine
de la pharmacie que dans les autres industries et le secteur tertiaire. 
Néanmoins, à force 
d'augmenter la taille d'une organisation, on finit par provoquer les 
deséconomies d'échelles
se traduisant par des coûts de contrôle et de gestion excessifs et l'inertie 
croissante qui viennent
contrebalancer les gains obtenus.
 
2°/ La recherche de la domination par les coûts ne doit pas faire perdre de vue 
le fait qu'à
force de réduire les coûts d'approvisionnement, on sélectionne mécaniquement 
les fournisseurs
les plus efficients qui finissent (une fois que les autres ont disparu) par 
reprendre le pouvoir. 
L'industrie automobile illustre aujourd'hui ce type de revirement.
 
3°/ Par ailleurs, il existe un prix plancher en dessous duquel on ne réalise 
plus d'économie d'échelle,
surtout pour les produits en phase de mâturité. Quel est ce prix pour 
différents produits et à quels
niveaux de prix se situent les centrales d'achat? Ce serait un bon début que de 
commencer par là.

Salut à tous.


Frédéric Mistral SAMBA
Pharmacien, Spécialiste en Management 
CENAME (Yaoundé)
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>