e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (2)Futur financement de l'OMS

L'OMS va supprimer 300 postes à Genève
L'OMS doit procéder à des économies drastiques. Ici, son siège, à Genève,
devra se défaire de 300 postes sur les 2 400 qu'il compte actuellement.

L'agence onusienne doit se serrer la ceinture car ses contributeurs
volontaires ont freiné des quatre fers (moins 15 %). Son budget, adopté
aujourd'hui, est réduit d'un milliard de dollars.

le 19 mai 2011, 15h09
Le Matin
http://www.lematin.ch/actu/monde/oms-va-supprimer-300-postes-geneve-409804

L?OMS a adopté jeudi un budget de 3,5 milliards de francs pour les deux
années 2012-2013, en baisse de 12% par rapport au budget actuel de 4,5
milliards. Les pays membres ont fait pression pour une réduction des
dépenses de l?agence de l?ONU.

En janvier, devant le Conseil exécutif, l?Organisation mondiale de la santé
(OMS) avait présenté un projet de budget pour les années 2012-2013 de
l?ordre de 4,8 milliards de dollars.

«Les pays qui paient le plus ont demandé de réviser à la baisse ce budget.
Un consensus général s?est exprimé pour demander à l?OMS de présenter un
budget plus réaliste», a expliqué jeudi à la presse le directeur de la
coordination des ressources à l?OMS Elil Renganathan, après l?adoption du
budget par une commission de l?Assemblée mondiale de la santé.

Après la crise, les économies

Ce redimensionnement est la conséquence de la crise économique et
financière, a affirmé M. Renganathan. Le déficit de l?organisation est de
300 millions de dollars, en raison notamment d?une baisse de près de 15% des
contributions volontaires. Un train drastique d?économies va être instauré
d?ici la fin de l?année pour équilibrer les comptes.

Des économies vont être réalisées dans la gestion administrative, les
voyages et les publications. La suppression de 300 postes est prévue parmi
les 2?400 employés à Genève.

Le budget adopté est composé pour 24% de contributions régulières des
gouvernements et pour 76% de contributions volontaires (dont la moitié sont
versées par les gouvernements, l?autre moitié par des Fondations, d?autres
organisations et le secteur privé).

Il prévoit néanmoins des augmentations de dépenses dans des secteurs jugés
prioritaires comme la santé maternelle, la nutrition, les maladies non
transmissibles et le renforcement des systèmes de santé, a précisé Elil
Ranganathan.

Le budget des deux années 2008 et 2009 était de 4,2 milliards de dollars,
celui de 2010-2011 de 4,5 milliards de dollars.


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>