e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (2)L'affaire du Mediator ouvre une crise à l'agence du médicament (France)

Le sujet de la pharmaco-épidémiologie  et de l’évaluation  «  au fil de
l’eau » devrait devenir le cœur des systèmes prospectifs et  de scénarii -
Patch correctif.

 Le décloisonnement des différents services  sont des   fondamentaux
indispensable pour  réformer les agences du médicament et celles en cours
d’élaboration dans le monde.
L’interopérabilité  des systèmes d’information entre les retro informations
issues des Bases de Données de la sécurité sociale qui font remonter de
l’information depuis les zones les plus reculées  d’un territoires ;
 Les bases twitter, les réseaux sentinelles, les SMS centralisés et
prétraités selon des algorithmes de niveau 1,2 ,3 ,4 ,  selon des
indicateurs instantanées simples,    l’implication  active des
whistleblowing »  ou lanceur lancer d'alertes ; interconnectés avec  des
réseaux  de surveillance épidémiologiques nationaux  et internationaux…. Qui
la plupart du temps ne sont pas reliés entre eux  pour des raisons
géopolitiques et des jeux d’influences qui pervertissent les systèmes eux
–même, avec des superpositions  par strates historiques successives.

Une  opacité  des réseaux de surveillance  qui sont parfois  inféodés aux
zones  géopolitiques et ne communiquent  qu’entre initiés  et spécialistes
(combien de site d’intranet, bloquant l’information à ne pas mettre en
toute les mains pour des raisons  purement politiques ou  juste de personne.
Wikileaks de l’information  et  de la transparence  comportant quelques
gardes fous, oui c’est à ce prix qu’il faut  réussir  cette mutation  afin
que ne perdure des  erreurs évitables  sur les médicaments et les produits
de santé (nanotechnologie , biotechnologie, vecteurs)

Un effort de concertation  est cependant nécessaire entre les forces dites
antagonistes de la  Santé publique et de la Prévention, (qui n’est pas
forcément un graal ou un panacée  au vue des études , dont il faut se méfier
cependant , tant les luttes d’influences sont nombreuses) et  des relations
plus proches au niveau de l’industrie du médicament  qui d’ailleurs devrait
modifier au XXI ème  siècle ses appellations,  le médicaments  est un
élément exogène à la santé d’un patient, le médicament domine  son
environnement et  parfois le contraint  physiquement.

 L’industrie pharmaceutique  se doit de modifier ses paradigmes  en
intégrant la globalité de l’humain et  prendre en compte tout les éléments
d’impacts environnementaux et sociaux ou comportementaux  des personnes
traitées, et cela peut inclure  la modification des pratiques de l’ensemble
des intervenants de santé. (pas de boucs émissaires)

De l’éthique  au Business, il n’y a qu’un pas à franchir, l’industrie du
médicament  ne peut déroger à ses règles  et  comme les systèmes bancaires
reviennent au naturel de leur attitude,  la raison essentielle est qu’au
niveau politique l’on raisonne de manière trop binaire,  «  faire cela pour
tenter d’obtenir ceci », il faut  à la fois regarder en arrière de pratiques
oubliées  et  tirer les leçons du le présent, pour une évaluation  au fil de
l’eau avec des  système  de prospective  glissant, il faut pourvoir changer
de scenarii en  évaluant  de manière constante les résultat, les
réalisations et l’impact.

En fait, à, l’instar des difficultés rencontrée par l’immobilisation des
avions cet hiver et la non transparence des acteurs, il a été décidé
d’installer une «  Tour de Contrôle  » tournées vers le patients (le
voyageur d’un état de santé à un état de maladie)

Je suggère, donc en conclusion  immédiate :
-       L’agence du Médicament doit rester  indépendante des pouvoirs
publics et il ne faut pas jeter la pierre à Paul si j’ose dire, car  Pierre
à autant de responsabilité collective que Paul.
-       L’agence doit  maintenir son pouvoir de police sanitaire  avec  un
décroisement et des transversalités entre  des experts  et des groupes
individuel s mixte  ( professionnel  hors du champs thérapeutiques,
consommateurs  jouant le rôle candide averti 
-       Les réseaux  et base de donnée doivent être interconnectée  (Caisse
de la sécurité sociale/ Epidémiologie interventionnelle … toutes  les bases
doivent être  contrôlés par des ponts  d’informations   qualitatifs et
quantitatifs (Hub de l’information)
-       L’épidémiologie   doit sortir de ses bureaux et de ses réseaux
traditionnels  en continuant à constituer un démocratie  de groupe  de
personnes  -Vigie  situés  dans  tout les  corps de métiers et  remontant
l’information  selon des critères simples ( les vérification  seront le
fruit de retraitement de l’information  et  des  brigades d’intervention
rapide  devront être activités   automatiquement afin de collecter  les
indices ( parfois infirmes, mais  dont le Tour de contrôle doit traitée (
plusieurs tours de contrôle au niveau européen, avec un  vigie Key pour
lisser les  interrelations. 
Chaque tour de contrôle  est  sectorisées comme pour les aiguilleurs du
ciel,  les connections  évidemment peuvent  être coordonnées par ECDC  en
relations avec les Agences étatiques.  

Je suggère par ailleurs, de donner un nouveau rôle aux Pharmaciens
d’officine  des zones urbaines, péri urbaine et rurale, les centres médicaux
(connectés entre eux par des systèmes compatibles), ce rôle est d’ordre
Retro-informatif Pharmaco-épidémiologique interventionnel  et  de recueil
des doléances ( effets indésirables, mésusage selon des mots clés codifiés
en fonction d’un degré d’urgence - informative) des patients   et
qu’apparaissent su le moniteur de la pharmacie  un   écran  warning  simple
à clicker et concernant un effet indésirable  instantané et que l’ensemble
des professions de santé peuvent consulter en temps  réel ,  ce peut être
sous le principe d’un Twitter -Crypté. Dès lors, les tours de contrôle
épidémiologique  approfondissent  en investiguant en suivi  instantanée,
comme au cours d’un centre de Régulation  d’un Centre 15 ou d’un Centre
Antipoison ou de Pharmaco- vigilance.

Par ailleurs, les informations provenant de  whistleblowing »  ou lanceur
lancer d'alertes  sont  consolidées  par des  warning  nationaux puis
relayés au niveau internationaux  sur un site dédié et un numéro de recueil
de l’information  traitée sous un algorithme   et mots clés, couplés à des
web-trends internationaux et sous - régionaux.

Enfin, l’argent  peu corrompre  et les financements issus du privé  sont
sous la mitraille du tout recentraliser. Le scripteur à beaucoup voyagé y
compris bien longtemps dans certains pays du nord de l’Europe  et de la
toundra et des zones sub tropicale . Il a appris  également que le fer,
rouillait aussi.  L’argent c’est le nerf de la Guerre, la régulation est
indispensable mais l’argent  n’est pas l’ennemi N°1.

Il faut décloisonner les systèmes, les rendre agiles et souples, pas que  du
tout pharmacien, du tout scientifique  ou du tout juriste ou économiste
mais un peu de tout et  une pyramides de tous les âges  et de toutes les
compétences. 

José BOUDEY
+33 (0)84 528 550
Askboudey@yahoo.fr
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>