e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Ouverture de l'Acame 2011

L'Afrique en panne de médicaments génériques de qualité
13 Janvier 2011 Jocelyne Ndouyou-Mouliom National - Société
La 13e Assemblée générale de l'Association des centrales d'achats en 
médicaments essentiels, ouverte jeudi à Yaoundé, ambitionne de trouver des 
solutions à ce problème.

http://www.cameroon-tribune.cm/index.php?option=com_content&view=article&id=63076:medicaments-generiques-lafrique-en-panne-de-medicaments-generiques&catid=4:societe&Itemid=3

« Renforcement de l'accessibilité aux médicaments essentiels génériques de 
qualité ». Tel est le thème qui sous-tend les travaux de la 13e Assemblée 
générale de l'Association africaine des centrales d'achats de médicaments 
essentiels (ACAME). Un accent particulier est également mis sur les moyens 
de résoudre les problèmes liés à l'approvisionnement des médicaments 
génériques de qualité. La cérémonie d'ouverture était présidée hier par 
André Mama Fouda, ministre de la Santé publique. Ces assises annuelles 
réunissent une vingtaine de directeurs généraux des centrales d'achats des 
pays d'Afrique centrale et de l'Ouest. Mais aussi des pays de la région des 
Grands lacs et de l'Océan indien.

En rapport avec le thème général des travaux, les participants vont plancher 
sur les voies et moyens de rendre les médicaments génériques de qualité 
accessibles au plus grand nombre. « L'Afrique a droit et se doit de 
consommer les médicaments de qualité irréprochable. Cette volonté se traduit 
par les origines des participants qui vont contribuer à l'amélioration de 
l'approvisionnement 
de l'Afrique en médicaments de qualité, leur accessibilité et leur 
disponibilité permanente », a déclaré le Dr Oussoumanou Taousse, président 
du comité d'organisation de cette rencontre. C'est pourquoi des travaux sont 
prévus sur les procédures d'homologation des médicaments génériques et sur 
les enjeux et les défis de la production locale des médicaments génériques 
de qualité. Et pour le Minsanté, le thème de la rencontre cadre avec la 
pratique du Cameroun dont la Centrale « n'acquiert et ne distribue 
exclusivement que les génériques figurant sur la liste nationale des 
médicaments essentiels ». C'est pourquoi, il a exhorté les uns et les autres 
à tout faire pour arrêter les pharmacies clandestines. Aussi bien les 
fabricants que les commerçants.

Pendant deux jours, les participants vont réfléchir sur la mise en place des 
stratégies de développement de leur association. Notamment l'instauration d'une 
franche coopération entre les différentes centrales d'achat du continent. 
Ceci afin de favoriser le transfert de compétences et de capacités. Mais 
également, en cas de besoin, un échange de stocks pour éviter les tensions 
et les ruptures. Prennent aussi part à ces travaux, les fournisseurs en 
médicaments essentiels et consommables médicaux, les partenaires au 
développement sanitaire, les associations professionnelles, etc. Créée en 
1996, l'ACAME a pour objectif d'assurer la régularité et la sécurité de 
l'approvisionnement 
en médicaments essentiels de qualité à des prix accessibles et d'accroître 
les performances des centrales d'achats par la mise en place d'un certain 
nombre de programmes d'appui. 


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Ouverture de l'Acame 2011, remed <=