e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Vient de paraître: nouveau plan mondial pour éliminer la tuberculose (OMS)

Vient de paraître: nouveau plan mondial pour éliminer la tuberculose (OMS)
Plan mondial Halte à la tuberculose 2011-2015
Tour d'horizon
http://www.stoptb.org/assets/documents/global/plan/stopTB2011_overview_FR.pdf

Extrait

POURQUOI UN PLAN MONDIAL HALTE A LA TUBERCULOSE EST-IL NECESSAIRE POUR 
2011-2015 ?

Nécessité de tenir compte des progrès réels accomplis depuis 2006. Le Plan 
doit être actualisé afin de tenir compte des progrès véritablement accomplis 
depuis 2006, ce qui signifie refixer des points de référence et exposer 
l'extension 
des interventions nécessaires dans les cinq ans à venir.

Changements importants intervenus dans la politique et les coûts liés au 
TARV pour les malades atteints de tuberculose et VIH-positifs. Lorsque le 
Plan original a été lancé en 2006, près de 50 % des patients concernés 
étaient considérés comme répondant aux conditions voulues pour suivre un 
TARV.
 Depuis 2009, il est recommandé que tous les sujets atteints de tuberculose 
et VIH positifs soient mis sous TARV. Le coût estimé d'un TARV de six mois 
se situe actuellement autour de US $500 par personne. En 2005, lorsque le 
Plan original a été élaboré, ce coût (y compris tous les services 
nécessaires, pas seulement les ARV) se situait autour de US $1000.

Mises à jour de la composante Tuberculose multirésistante du Plan. Une mise 
à jour importante de la composante Tuberculose multirésistante du Plan a été 
effectuée au milieu de l'année 2007, des cibles plus ambitieuses ayant été 
fixées pour 27 pays parmi les plus touchés par cette forme de tuberculose.
Un ajustement ultérieur a été réalisé en avril 2009 pour ces 27 pays dans le 
contexte d'une conférence ministérielle qui s'est tenue à Beijing (Chine). 
Les prix des schémas thérapeutiques recommandés pour les patients atteints 
de tuberculose multirésistante ont également grimpé dans certaines parties 
du monde.

Projections épidémiologiques. Les projections épidémiologiques doivent être 
révisées en fonction des estimations actualisées de la charge de morbidité 
et des tendances, notamment de la mise à jour importante de la charge de 
morbidité de la tuberculose chez les personnes vivant avec le VIH réalisée 
en 2008 et de l'actualisation de la charge de la tuberculose multirésistante 
effectuée en 2010.

Donner davantage d'importance au renforcement des laboratoires et aux 
progrès accomplis dans les produits diagnostiques. Le Plan d'origine était 
structuré en sept composantes majeures, correspondant à la structure en 
groupes de travail du Partenariat en 2005. Le renforcement des laboratoires 
n'occupait pas une place importante dans ce Plan. En 2008, la création de 
l'Initiative 
mondiale pour les laboratoires (GLI), un nouveau groupe de travail du 
Partenariat, a permis d'attirer bien plus l'attention sur la nécessité 
cruciale de renforcer les laboratoires, qui sont essentiels pour le 
diagnostic de toutes les formes de tuberculose. Une mise à jour du Plan 
permet de faire une place plus grande au renforcement des laboratoires. Il 
permet également au Plan de faire état des progrès importants réalisés dans 
le développement de nouveaux produits diagnostiques depuis 2005.

Nécessité d'intensifier la recherche sur la tuberculose dans tout l'éventail 
allant de la recherche fondamentale à la recherche sur la mise en oeuvre. Le 
spectre complet de la recherche doit être pris en considération afin de 
veiller à ce qu'on se penche sur tous les domaines de recherche de manière 
cohérente et harmonisée et qu'il n'y ait aucun décalage dans la conduite ou 
le financement de cette dernière.

Nécessité d'accorder beaucoup plus d'importance à la recherche fondamentale. 
Il est urgent de mieux comprendre les aspects fondamentaux de la recherche 
sur la tuberculose pour favoriser la découverte et le développement de 
nouveaux produits diagnostiques, médicaments et vaccins. La recherche 
fondamentale doit figurer comme l'un des volets à part entière du Plan.

Nécessité d'incorporer la recherche opérationnelle basée sur le programme. 
La recherche opérationnelle est nécessaire afin de déterminer la meilleure 
façon de mettre en oeuvre et de suivre les interventions, notamment celles 
basées sur de nouveaux outils, de façon à optimiser la lutte contre la 
tuberculose. Il est également nécessaire d'adapter la Stratégie Halte à la 
tuberculose aux différents contextes. La recherche opérationnelle doit 
figurer dans le Plan en tant qu'entité à part entière. 


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Vient de paraître: nouveau plan mondial pour éliminer la tuberculose (OMS), remed <=