e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Un million seulement pour la création d'un laboratoire de contrôle qualité sur Haïti

Bonjour,

Plus de Trente ans  après l'adhésion d'Haïti aux résolutions de la 
Conférence d'Alma-Ata (URSS, 1978) et à l'objectif mondial « Santé Pour 
Tous », la situation sanitaire du peuple Haïtien se caractérise 
essentiellement par sa précarité.

Cette précarité, reflet des conditions socio-économiques tout aussi 
difficiles, résulte de multiples causes inter reliées : situation politique, 
situation économique précaire, insuffisance des ressources, insuffisance 
organisationnelle du système de soins de santé, très souvent l'absence de 
volonté et/ou l'incompétence des responsables, promesses non tenues par la 
communauté internationale et par les gouvernements locaux.n'en parlons pas 
de la corruption et ses corollaires etc.

Le siècle dernier a été caractérisé, dans le cadre de la lutte contre la 
maladie, par d'importants progrès scientifiques et technologiques dans le 
domaine des sciences médicales et des disciplines connexes. Ces progrès ont 
permis un recul considérable de la morbidité et de la mortalité dans les 
pays industrialisés, les pays en voie de développement tel que Haïti en ont 
moins profité.

Soulignons qu'aujourd'hui presque tous les indicateurs insérés dans les OMD 
sont au rouge pour ce pays malgré les divers millions dépensés et les 
multiples interventions des ONG nationales et internationales dans le 
secteur de la santé. Nous nous proposons de faire un état des lieux de la 
situation et surtout d'un diagnostic du secteur pharmaceutique en Haïti dans 
un autre texte intitulé « Le Secteur Pharmaceutique haïtien, les points 
marqués et les dérives observées durant ces 20 dernières années  » .

En effet, nous voulons  attirer l'attention de tous et de toutes que le 
Ministre Haïtien de la santé  publique  et de la population  , le Dr. Alex 
Larsen , a annoncé la semaine dernière aux micros des journalistes qu'il 
aurait besoin de 800 millions de dollars US pour faire décoller et bien 
fonctionner  le système de santé en Haïti. Selon lui, 75 % de cette somme 
soit 600 millions seraient déjà  disponibles. Nous pensons donc, que nous 
sommes en droit de réclamer 1 million seulement pour la création d'un 
laboratoire de contrôle qualité de médicaments en Haïti .

Cette réclamation se justifie pour diverses raisons que nous ne voulons pas 
citer maintenant car, il est connu de tous et de toutes que ce projet est 
une nécessité et même une urgence pour le moment.

Nous vous rappelons  toutefois  que pour  l'obtention de notre Diplôme 
Inter-Universitaire (Limoges et Clermont-Ferrand) en Contrôle Qualité de 
Médicaments Génériques , promotion mai-juin 2009 ,nous avions  proposé le 
sujet suivant «  ETAPES ESSENTIELLES A METTRE EN PLACE POUR LA CREATION D'UN 
LABORATOIRE DE CONTROLE QUALITE DES MEDICAMENTS DANS UN PAYS A RESSOURCES 
LIMITEES COMME HAITI  » .

Sept  étapes ont été identifiées,  car,  s'assurer que tous les médicaments 
en circulation dans le pays possèdent les caractéristiques de qualité telles 
qu'elles sont définies dans le dossier d'AMM ou d'autres  documents 
appropriés, nécessite la création d'un laboratoire national de contrôle 
qualité des médicaments .

Toutefois, l'efficacité de ce système repose sur certaines conditions qui 
constituent d'ailleurs les réponses apportées par ce travail à la question 
de départ « Quelles sont les étapes essentielles à mettre  en place pour la 
création d'un laboratoire de contrôle  qualité de médicaments dans un pays à 
ressources limitées comme Haïti ? »

Il s'agit :
 - L'initiative, la volonté politique et le soutien des autorités de santé
- Renforcement du PROMESS et de la DPM/MT
- La finalisation des besoins (les cahiers des charges)
- L'élaboration d'un système de documentation
- Un personnel motivé et correctement formé
- Le statut du LNCQ et les mécanismes de coordination.
- Une validation des étapes

 Un budget à titre indicatif d'un montant évalué à environs 1 million de 
dollars US a été proposé  pour l'achat des équipements et des matériels, la 
formation du personnel, la documentation et l'expertise externe. Le projet a 
été remis au cabinet du Ministre pour les suites nécessaires, on attend 
encore, mais, même si jusqu'à présent, soit près d'un an après, nous ne 
pouvons pas encore récupérer la subvention promise par le Ministère, 
subvention qui devrait couvrir les billets d'Avion aller-retour 
Haïti-France, afin de suivre cette formation en mai dernier, nous sommes 
persuadés qu'il est important que le Ministère puisse inclure dans ses 
priorités la création de ce laboratoire de contrôle qualité  et surtout qu'il 
trouve nécessaire de mettre à part seulement 1 million des 800
millions soit 0,125 % de cette somme . Nous cherchons d'autres voies pour 
nous supporter dans cette démarche.

 Le secteur Pharmaceutique Haïtien et ses partenaires, Le pays et ses 
bailleurs de fonds  et le monde entier en tiendront compte.

REVOLUS Mackes, Pharmacien haïtien,
engagé dans la promotion des droits à la santé, à l'accès aux soins et aux 
médicaments de qualité .
Tel : 3 79795 22 / 3 461 86 09 , revmaki2005@yahoo.fr 




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Un million seulement pour la création d'un laboratoire de contrôle qualité sur Haïti, Mackes Revolus <=