e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (8)Lutte contre le paludisme : les ACT seront gratuits dès le 1 mai au Sénégal

"Si l'on veut que le recouvrement des coûts permette le fonctionnement des
FS, il faut qu'il y ait "recouvrement "....

Mais il faut poser les bonnes questions : le "recouvrement des coûts" des
médicaments ( enfin ceux hors des programmes de gratuité) doit il couvrir
le fonctionnement des formations sanitaires? n'est ce pas une dérive de
l'ex initiative de Bamako; est ce aux malades de supporter le
fonctionnement de leur système de santé? (est ce réaliste et équitable?)

le contexte à changé, les programmes se multiplient (les flux d'argent
aussi); le cout des traitement augmentent terriblement et les populations
restent tres pauvres.... il nous faut reconsidérer toutes ces questions en
abordant: les couts de fonctionnement des formations sanitaires(dont le
personnel et leurs primes), les couts des intrants et leur acheminement
jusqu'aux formations sanitaires les plus périphérique; qui finance? (donc
qui paie?) : le gouvernement? les bailleurs de fonds? les malades? les plus
pauvres?
L'initiative de Bamako en son temps a permis de résoudre bien des
problèmes; mais il y eut des dérives et l'exclusion de ceux qui ne peuvent
pas payer: Le temps a passé, les contextes ont changé, on parle de
"gratuité" mais il faut dire "gratuité pour les malades" et on doit trouver
d'autres modes de financement car bien entendu quelqu'un doit payer;
Peut on se contenter de demander aux malades de payer car on n'arrive pas à
faire une pression suffisante pour que les Etats avec l'appui des bailleurs
de fonds endosse leurs responsabilités?

_______________________
Caroline Damour
Unicef WCARO Dakar-Senegal
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>