e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Côte d'Ivoire-Les partenaires dénoncent les ruptures dans l'approvisionnement en ARV

[est-ce que quelqu'un peut apporter plus de précisions sur les points de 
blocage dans l'approvisionnement en ARV et qui aboutissent à cette situation en 
Côte d'Ivoire ? CB]

Côte d'Ivoire: Coordination du PUMLS - Les partenaires dénoncent les 
ruptures des ARV
Coulibaly Zié Oumar
19 Avril 2010
http://fr.allafrica.com/stories/201004191701.html

Les partenaires de mise en oeuvre (PMO) du projet d'urgence multisectoriel 
de lutte contre le sida (PUMLS) de la région des Lagunes ont dénoncé jeudi, 
au cours d'un atelier dans un hôtel de la place, sis à la Riviera Palmeraie, 
les ruptures fréquentes des antirétroviraux (ARV) nécessaires dans la prise 
en charge des malades du VIH/SIDA.

C'est le cas par exemple, dans le district sanitaire d'Alépé, dans la 
direction régionale de la santé des Lagunes 2 et le district sanitaire de 
Yopougon Ouest, dans la direction régionale de la santé des Lagunes 1. Selon 
les porte-parole de ces deux entités, il est bien régulier d'assister à des 
ruptures des ARV privant ainsi les malades de médicaments. En outre, il est 
ressorti de cette réunion-bilan des activités soutenues financièrement par 
le PUMLS, qu'il y a sur les sites au nombre de 18 dans les deux directions 
régionales des ruptures des intrants CD4 et des tests rapides pour les 
laboratoires afin de bien mener les opérations de dépistage. Selon Dr. Zahui 
Honoré, directeur régional da la santé des Lagunes, le but de cet atelier 
est d'identifier les problèmes que rencontrent les PMO et de voir comment 
trouver des solutions.

"Il nous faut identifier les causes des problèmes posés avant de chercher 
les solutions. Car, le but final, c'est d'améliorer nos indicateurs en 
fournissant de bonnes prestations". De son côté, M. Melègne Simon, 
coordonnateur régional des Lagunes au PUMLS, a tenu a précisé d'emblée à la 
presse, qu'il n'appartenait pas au PMULS de trouver des solutions aux 
problèmes posés. "Ce sont les acteurs eux-mêmes qui ont posé les problèmes 
qui doivent trouver les solutions", a indiqué Melègne Simon. Pour tout ce 
qui "concerne les médicaments et les intrants, c'est la PSP qui est 
interpellée. Puisque c'est elle qui a la responsabilité d'acheminer les 
médicaments sur les sites. Le PUMLS apporte son appui pour rendre disponible 
des médicaments et les intrants mais ne se substitue pas aux acteurs du 
terrain".

Le PUMLS est né grâce à un financement obtenu par le gouvernement Ivoirien 
(Ministère de la Lutte contre le sida) auprès de la Banque mondiale pour 
appuyer les mesures prises par la Côte d'Ivoire pour faire face à la 
pandémie du VIH/Sida. Le projet vise à renforcer les services de prévention 
du VIH parmi les groupes vulnérables et les groupes à haut risque. Mais 
aussi, améliorer l'accès et l'utilisation des services de soins, de 
traitement et d'assistance aux personnes infectées et affectées par le 
vih/Sida. Il concerne quatre régions que sont la région des Montagnes (Man), 
la région des Lagunes (Abidjan), la région des Savanes (Korhogo) et la 
région du Sud-Comoé (Aboisso). 




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>