e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (3)RDC: Le manque de financements menace l'accès aux ARV

Chers e-mediens,

Ce message qui est trop alarmiste merite quelques corrections:

1) Le PEPFAR ne se retire pas au Congo (RDC). Ce programme qui sera mis en 
oeuvre par un consortium d'ONG internationales dont PATH, Chemonics,.. vient de 
lancer un appel a manifestation d'interet dans le cadre du projet ProVIC 
(Programme Intégré de VIH/SIDA en République Démocratique du Congo). Cet appui 
de PEPFAR est prevu pendant 5 ans

2) Le message dit que seuls 10% de 35000 personnes vivant avec le VIH ayant 
besoin d'ARV en RDC y ont acces. C'est faux parce qu'a ce jour selon le dernier 
rapport du PNLS, 33000 PVVIH sont sous traitement ARV avec l'appui de 
differents bailleurs et du Gouvernement congolais. Ce nombre represente 
effectivement 10% des besoins en traitement ARV.
 
Merci
 
Charly Mampuya, Pharmacien
Specialiste VIH/sida
UNICEF/RDC


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>