e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (25)pharmacovigilance des ARV + Revue de ReMeD et FIN

[Merci � tous pour votre contribution sur cet important sujet.
La Revue de ReMeD a r�alis� un dossier sur la pharmacovigilance que vous pour 
t�l�charger exceptionnellement � cette adresse : 
http://www.remed.org/html/la_revue_remed.html
Nous esp�rons que cela pourra contribuer � faire avancer la r�flexion dans ce 
domaine. Bonne continuation. CB]

Bonjour cher confrère

Tout ce que vous venez de dire doit se trouver dans une politique nationale 
(volonté politique des autorités et volonté affirmée des confrères et médecins 
de travailler en équipe) avec chronogramme annexé tenant compte de 
l'environnement, pour une mise en oeuvre progressive. La pharmacovigilance est 
"un tout" pour répondre à votre question; ce n'est pas un produit, une unité ni 
un système de collecte seulement; même s'ils en constituent des éléments 
importants. Pour que l'effort individuel ne soit vain et conduise au 
découragement et à l'abandon, le conseil que j'ai donné est le fruit de ma 
modeste expérience de 46ans ( enseignant, pharmacien-chef, responsable OMS et 
pharmacologue/toxicologue de formation). J'ai souvent dit que nul n'est 
prophète chez soi et que les conseils de l'OMS ne sont pas paroles d'évangile; 
ce ne sont que des conseils dont l'application doit tenir compte de 
l'environnement.  
J'espère que cette fois le message sera compris; à défaut, je suis disponible 
pour plus d'informations.
Pr Koumaré M.
koumarem@yahoo.fr


--- En date de : Lun 12.4.10, hassan moussaha <libahsakatabte@yahoo.fr> a écrit 
:

De: hassan moussaha <libahsakatabte@yahoo.fr>
Objet: [e-med] (24)pharmacovigilance des ARV
À: "Essential Drugs in French" <e-med@healthnet.org>
Date: Lundi 12 avril 2010, 17h30

BONJOUR

En réponse à la question soulevée par notre confrère Pr Koumaré M. 
concernant les différents domaines de la pharmacovigilance, voici la réponse 
à la question suivante  :

    "A QUEL PRODUIT DOIT-ON S’INTÉRESSER POUR LA PHARMACOVIGILANCE? "

ï�±    Médicaments
ï�±     Vaccins, 
ï�±    Produit de contraste radiologique
ï�±    Plantes et produits de la pharmacopée 
ï�±    traditionnelle, 
ï�±    Cosmétiques, 
ï�±    Produits de diagnostic biologique 
ï�±    dispositifs médicaux et équipement
ï�±    Produits diététiques et additifs alimentaires,
ï�±    Produits homéopathiques,
ï�±    Produits vétérinaires

enfin pour mettre en place d'abord,  il faut une unité de pharmacovigilance au 
sein des ministère de la santé des pays africains , rattaché ou non à la 
direction des médicaments, de la pharmacies et des laboratoires. Et un 
système de pharmacovigilance qui collecte les données de l'ensemble du pays 
(secteur publique, parapublique, privé)
Prévoir au début Au début, pour lancer l’activité,
•    Un cadre (médecin ou pharmacien,  ou scientifique) dédié à la PV en 
plein temps ou à temps partiel
•    è Aura la responsabilité de PV 
  2- Secrétaire 
•    è Activités de bureau, assister le responsable PV,… 
•    Tout autre professionnel de santé formé en PV ;
•    Par la suite l’équipe devra être élargie à plusieurs autres 
disciplines (pharmacologie, toxicologie, etc.)
 ensuite de la documentation (Guides de base de l’OMS, l’UMC (à jour) ;
•    Documents de terminologie de l’OMS (pour utiliser le même langage que 
les autres pays)Fiche de notification.documents de base PV, référentiels, 
guide de PV, documents OMS, Vidal, meylers’s, …)

et sans oublier le besoin en formation des professionnels de santé,La 
validation des fiches de notification reçues ;Le codage de la description des 
effets indésirables, des médicaments,l’imputabilité 
Formation du personnel s’occupant de la PV, ex : stage, formation 
approfondie, études de cas pratiques

Dr HASSAN MOUSSA
PHARMACIEN-INSPECTEUR
_
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>