e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Paludisme : installer une moustiquaire ou payer une amende (Sénégal)

http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPIRIN84132/Videos_64_Maroc--10-ans-de-regne-et-de-grands-chantiers.html#

Paludisme : installer une moustiquaire ou payer une amende
27/04/2009 � 00h:00 Par IRIN

Dans la r�gion de Khombole, au S�n�gal, le nombre de cas de paludisme a chut� 
de 98 pour cent ces 10 derni�res ann�es. Si les moustiquaires longue dur�e � 
deux dollars et les nouveaux m�dicaments, subventionn�s par le gouvernement, 
ont permis de r�duire les cas de paludisme, les visites rendues � domicile dans 
les 60 villages de la r�gion y ont �galement contribu�, selon une association 
locale de lutte contre le paludisme.

� Donner � quelqu�un une moustiquaire, �a ne suffit pas �, a expliqu� El Hadj 
Diop, pr�sident d�une association de lutte contre le paludisme, � Thienaba, 
village de Khombole, situ� � 80 kilom�tres au nord de Dakar. M. Diop a ainsi 
expliqu� que des b�n�voles se rendaient � l�improviste chez les habitants, 
apr�s la distribution des moustiquaires.

� On prend au s�rieux l�installation des moustiquaires. Si quelqu�un n�a pas 
install� sa moustiquaire, on lui fait payer un dollar �. Depuis que des amendes 
ont commenc� � �tre inflig�es, en 2006, seules six personnes ont d� en payer. � 
[Les gens pensent] que c�est dommage de ne pas installer sa moustiquaire. 
Personne n�a d� payer d�amende depuis longtemps �.

En 2008, 57 cas de paludisme ont �t� signal�s � Khombole contre 3 542 il y a 
neuf ans, selon les registres m�dicaux de la r�gion.

Le taux d�utilisation des moustiquaires augmente g�n�ralement de 10 � 23 pour 
cent lorsque des visites � domicile sont effectu�es apr�s la distribution des 
moustiquaires, selon les Centres am�ricains de contr�le et de pr�vention des 
maladies, dont les estimations reposent sur diverses �tudes men�es au Togo, au 
Niger, en Sierra Leone et � Madagascar.

Aucun mort depuis 2004

Depuis 2004, aucun d�c�s caus� par le paludisme n�a �t� signal�, selon M. Diop. 
� Je ne peux m�me pas vous dire combien de d�c�s nous avions il y a 10 ans. 
Plus que je ne peux en compter. J�ai perdu ma fille de 12 ans �.

Sa fille s��tait sentie malade, un jour, en rentrant de l��cole, et deux jours 
plus tard, elle �tait d�c�d�e, � son domicile, a-t-il racont�.

Depuis que 60 villages ont form� des comit�s charg�s de veiller � l�utilisation 
des moustiquaires, qui envoient des b�n�voles parler de sant� aux habitants, et 
ont commenc� � cr�er des cercles de pr�t, en 2001, pour acheter des 
moustiquaires et des m�dicaments contre le paludisme aux familles qui n�avaient 
pas les moyens de s�en procurer, les d�c�s caus�s par le paludisme sont � de 
l�histoire ancienne �, a expliqu� M. Diop � IRIN.

A l��chelle nationale, si 60 pour cent des m�nages ont re�u des moustiquaires, 
seule la moiti� d�entre elles sont utilis�es, selon une enqu�te men�e en 
d�cembre 2008. Ce taux d�pend de la saison, selon Mame Birame Diouf, directeur 
adjoint du Programme national de contr�le du paludisme. � Davantage de gens 
utilisent les moustiquaires pendant la saison des pluies [et du paludisme], qui 
se termine en octobre, chez nous �. L�objectif est d�atteindre les 80 pour 
cent, selon M. Diouf.

S�il n�est pas pr�cis�, � la distribution des moustiquaires, que celles-ci 
devraient �tre r�serv�es en priorit� aux femmes et aux enfants de moins de cinq 
ans (les plus vuln�rables au paludisme), les hommes risquent d�utiliser la 
seule moustiquaire de leur famille, laissant leurs enfants dormir sans 
protection, dans les cuisines et les zones communes, selon les chercheurs de la 
Tulane University School of Public Health and Tropical Medicine. 
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Paludisme : installer une moustiquaire ou payer une amende (Sénégal), simonkabore <=