e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Un composé très prometteur contre le Vih-Sida - Santé Plus France

http://sante-plus.org/breve561.html

Un compos� tr�s prometteur contre le Vih-Sida

vendredi 19 mars 2010

Des chercheurs du Laboratoire des prot�ines Membranaires (IBS/LPM) viennent de 
mettre au point une mol�cule capable de bloquer le transfert du virus du sida 
d�une cellule � une autre. Cette mol�cule agit en saturant un r�cepteur nomm� 
DC-SIGN, utilis� par le Virus de l�Immunod�ficience Humaine (VIH) pour se faire 
transporter dans l�organisme.

Des chercheurs de l�Institut de Biologie Structurale (CNRS/CEA/Universit� 
Joseph Fourier) ont mis au point une mol�cule capable de bloquer le transfert 
du Virus de l�Immunod�ficience Humaine (VIH) d�une cellule � une autre. Cette 
mol�cule a fait l�objet d�un d�p�t de brevet et a �t� publi�e le 19 mars dans 
le journal ASC Chemical Biology.

Malgr� les nombreux progr�s r�alis�s dans la lutte contre le virus du sida, 
cette infection cause toujours des millions de morts chaque ann�e dans le 
monde. La recherche de nouvelles cibles cellulaires, contre lesquelles diriger 
de nouveaux traitements antiviraux, est donc un enjeu important.

Des chercheurs de l�Institut de Biologie Structurale (CNRS /Universit� Joseph 
Fourier/CEA) travaillent depuis de longs mois sur un r�cepteur d�nomm� DC-SIGN, 
une lectine exprim�e � la surface des cellules dendritiques et des macrophages, 
cellules du syst�me immunitaire de l�organisme pr�sentes dans les zones de 
contact avec l�ext�rieur, notamment les �pidermes ou les muqueuses constituant 
le premier site de rencontres avec les pathog�nes. Cette lectine a initialement 
�t� d�crite comme se liant aux glycoprot�ines d�enveloppe du VIH.

Les DC-SIGN ne jouent pas le r�le traditionnel de � r�cepteur � du VIH car elle 
ne permet pas l�infection des cellules en l�absence de CD4 et d�un cor�cepteur. 
Elles favorisent en revanche la capture des virions et leur transmission aux 
cellules permissives.

D�un point de vue immunologique, les virions captur�s par DC-SIGN sont appr�t�s 
et pr�sent�s par les mol�cules du CMH, activant la r�ponse immunitaire. Les 
cons�quences de cette d�couverte s��tendent bien au-del� du VIH car de nombreux 
virus (virus de la dengue, CMV, HCV, virus Ebola) ainsi que quelques autres 
micro-organismes interagissent aussi avec DC-SIGN. Cette revue fait le tour des 
connaissances actuelles des r�les virologiques et immunologiques de DC-SIGN.

Les chercheurs ont mis au point un compos� capable d�inhiber le processus de 
transfert du Virus de l�Immunod�ficience Humaine (VIH) aux lymphocytes T CD4+. 
Cette mol�cule t�travalente, qui poss�de quatre groupes fonctionnels imitant 
les oligosaccharides des pathog�nes est reconnue par DC-SIGN, emp�chant ainsi 
le virus du sida d�utiliser ce r�cepteur pour voyager jusqu�aux organes 
lympho�des.
<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Un composé très prometteur contre le Vih-Sida - Santé Plus France, simonkabore <=