e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Tuberculose: les cas de résistance menacent la santé publique


Tuberculose: les cas de résistance menacent la santé publique
(AFP) - Il y a 19 heures
GENÈVE - Les cas de plus en plus nombreux de tuberculose résistante aux 
traitements, très mortels, menacent sérieusement la santé publique car ils 
sont trop peu diagnostiqués, s'est alarmée jeudi l'Organisation mondiale de 
la santé (OMS).
"Il y a eu beaucoup de progrès sur le contrôle de la tuberculose, mais ces 
progrès sont désormais menacés par les cas de résistance", a expliqué le 
responsable des tuberculoses résistantes de l'OMS, Ernesto Jaramillo, en 
présentant à la presse le nouveau Rapport 2010 sur la tuberculose.
L'OMS estime que chaque année, sur les 10 millions de nouveaux cas de 
tuberculose, un demi-million de personnes contractent une forme plus grave 
qui résiste aux traitements classiques, dont 150.000 décèdent.
Seuls 7% de ces cas sont diagnostiqués et traités. "Un tiers (des personnes 
atteintes) meurent sans diagnostic ni traitement", a ajouté un des auteurs 
du rapport, Mateo Zignol, estimant qu'il s'agit d'une "menace sérieuse pour 
la santé mondiale".
D'autant plus que ces personnes malades "propagent longtemps l'infection 
avant de décéder", a souligné M. Jaramillo.
En Russie, les types de tuberculose résistante touchent un malade sur 
quatre, "un niveau inégalé" selon M. Zignol.
La Chine et l'Inde dénombrent à elles seules la moitié des cas mondiaux de 
résistances.
Mais ces chiffres ne sont pas une fatalité, insiste l'expert de l'OMS, car 
il existe les moyens de contrer cette tendance. En Russie toujours, deux 
régions -- Tomsk et Orel -- où l'OMS avait décelé il y a quelques années une 
augmentation rapide des formes résistantes, enregistrent désormais un 
déclin.
Car, poursuit-il, ces deux régions ont mis en place les mesures 
recommandées, dont un test permettant de faire la différence entre les 
formes résistantes et la tuberculose classique de façon à adapter les 
traitements.
Cet exemple montre que le problème est solvable avec un peu de volonté 
politique, insiste M. Zignol.
"L'amélioration des contrôles" reste la priorité, selon les auteurs du 
rapport qui relève que le nombre de laboratoires capables de détecter les 
cas de résistance est très insuffisant. En Afrique notamment, seuls deux 
laboratoires peuvent diagnostiquer les formes les plus extrêmes de 
tuberculose résistante.

****************************

Rapport OMS en anglais

Multidrug and extensively drug-resistant TB (M/XDR-TB)
2010 GLOBAL REPORT ON SURVEILLANCE AND RESPONSE
http://whqlibdoc.who.int/publications/2010/9789241599191_eng.pdf

Contents
Acknowledgements v
Glossary ix
Summary 1
Introduction 4
Part I: Surveillance of M/XDR-TB 5
1.1 Geographical coverage of anti-TB drug resistance data 5
1.2 Resistance to first-line anti-TB drugs, including MDR-TB 6
1.3 Risk factors for drug resistance: previous treatment, sex and HIV 10
1.4 Trends over time 15
1.5 Resistance to second-line anti-TB drugs, including XDR-TB 15
1.6 Estimated global burden of MDR-TB 17
Part II: Progress in the global response to M/XDR-TB 21
2.1 Scaling up laboratory services for diagnosis of M/XDR-TB 21
2.2 Reporting of MDR-TB patients and their treatment outcomes 23
2.3 Addressing other health systems considerations for the response to 
M/XDR-TB 25
2.4 Financing the care of drug-resistant TB patients in the 27 high MDR-TB 
burden
countries 27
References 30
Annexes 31
Annex 1: Resolution WHA62.15 33
Annex 2: Methods 36
Annex 3: Continuous drug resistance surveillance data quality indicators 41
Annex 4: Continuous drug resistance surveillance 43
Annex 5: XDR-TB and resistance to fluoroquinolones, 2002-2009 46
Annex 6: Estimates of MDR-TB, by WHO region, 2008 48
Annex 7: Treatment outcomes 53 




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>