e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Lancement d'un projet de micro-contributions pour financer le secteur de la santé

Lancement d'un projet de micro-contributions pour financer le secteur de la 
santé
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21370&Cr=sant%C3%A9&Cr1=

4 mars 2010 – Un projet de financement innovant intitulé Massivegood a été 
lancé jeudi au siège des Nations Unies à New York, avec pour ambition de 
collecter des micro-contributions pour financer la lutte contre le VIH/sida, 
le paludisme et la tuberculose et atteindre les Objectifs du Millénaire pour 
le développement (OMD) d'ici 2015.
« La date butoir de 2015 pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le 
développement approche à grand pas », a déclaré le Secrétaire général des 
Nations Unies, Ban Ki-moon, à l'occasion du lancement de cette initiative, 
en présence de l'ancien Président américain Bill Clinton et l'ancien 
ministre français Philippe Douste-Blazy, conseiller spécial du Secrétaire 
général pour les financements innovants. « Nous avons besoin de mobiliser 
des ressources financières et une volonté politique », a-t-il ajouté.

Le projet Massivegood, mis sur pied par la Fondation du Millénaire pour les 
financements innovants dans le secteur de la santé, permettra aux voyageurs, 
par un simple clic lors de réservations de billets, d'hôtels ou de location 
de voiture sur internet ou par le biais d'un agent de voyages, de faire une 
contribution de 2 dollars à chaque achat.
Les fonds levés seront alloués à la lutte contre le VIH/sida, le paludisme 
et la tuberculose. L'opération est lancée jeudi aux Etats-Unis et sera par 
la suite étendue dans les pays européens et dans le reste du monde.

« Les contributions individuelles peuvent être petites mais l'ambition 
grande », a dit M. Ban.

« Grâce à ce partenariat entre l'ONU et les agences de voyage, les gens 
ordinaires auront l'opportunité de participer aux progrès considérables de 
la santé mondiale », a-t-il souligné.

L'originalité du projet réside dans l'utilisation des réseaux sociaux sur 
internet et dans la participation d'artistes de renommée mondiale tels que 
le réalisateur Spike Lee et le chanteur Will.i.am qui produiront un film et 
un disque.

L'ONU tiendra en septembre prochain un sommet sur les OMD. « Je compte sur 
tous les partenaires pour faire de ce sommet un succès », a conclu Ban 
Ki-moon.

*********************

Douste-Blazy et Bill Clinton lancent Massivegood

Mots clés : Philippe Douste-blazy, Bill Clinton, Ki-moon Ban
Adèle Smith
04/03/2010 | Mise à jour : 11:29 Réactions (11)
En ajoutant deux dollars au prix d'un billet d'avion, les citoyens de la 
planète pourront aider les pays pauvres.
 
http://www.lefigaro.fr/international/2010/03/04/01003-20100304ARTFIG00516-douste-blazy-et-bill-clinton-lancent-massivegood-.phpÀ;
 New YorkOn connaît déjà la taxe de solidarité sur les billets d'avion. 
Désormais lescitoyens de la planète pourront s'impliquer s'ils le veulent dans 
l'aide auxpays pauvres en ajoutant 2 dollars au prix d'un billet d'avion acheté 
surInternet.L'initiative émane d'Unitaid, l'agence internationale créée en 2006 
pourmettre en place des types de financements nouveaux pour la lutte contre 
lesida, la malaria et la tuberculose, des maladies qui tuent 4,4 millions 
depersonnes par an dans le monde.L'ancien ministre français des Affaires 
étrangères, Philippe Douste-Blazy,président d'Unitaid et conseiller spécial du 
secrétaire général de l'ONUpour les financements innovants, lance jeudi au 
siège des Nations uniescette initiative avec la campagne Massivegood aux côtés 
de Ban Ki-moon et deBill Clinton. La princesse Cristina d'Espagne sera �
 �galement présente.Les Américains seront les premiers à pouvoir offrir 2 
dollars grâce à unsimple clic de souris. Le Royaume-Uni suivra (2 £) puis 
l'Autriche,l'Allemagne, l'Espagne (2 €) et la Suisse avant juillet 2010. Les 16 
paysqui ont déjà instauré comme la France une taxe de solidarité, 
neparticiperont pas à cette initiative basée sur le volontariat et de ce 
faitjugée plus acceptable dans des pays comme les États-Unis.L'idée de ce 
financement innovant est venue après un simple constat,explique Philippe 
Douste-Blazy : «Les objectifs du Millénaire ne pourrontêtre atteints uniquement 
avec l'aide publique au développement. Cettedernière baisse malheureusement en 
raison de la crise économique.» Cesobjectifs du Millénaire fixés en 2000 à 
l'ONU étaient entre autres deréduire l'extrême pauvreté dans le monde et de 
soigner tous les êtreshumains atteints du sida, du paludisme ou de la 
tuberculose d'ici à 2015.Aux deux tiers du chemin, seulement 2
 5 % des résultats ont été atteints dansle domaine de la santé pour les femmes 
et les enfants.Une nouvelle forme de solidarité s'impose. Le microdon à 2 
dollars est à lafois indolore et potentiellement réalisable à grande échelle. 
Avec 2milliards de billets d'avion vendus par an dans le monde sur 
Internet,l'initiative peut être très prometteuse. La Fondation Bill Gates 
estime quel'opération peut rapporter entre 600 millions et 1 milliard de 
dollars surquatre ans. Unitaid a déjà récolté 1,5 milliard sur trois ans et 
demi avecla taxe sur les billets d'avions et promet que seuls 4,2 % de ces 
microdonsseront destinés à couvrir ses frais administratifs - sans compter ceux 
desagences comme l'Unicef ou la Fondation Clinton qui travaillent 
directementsur le terrain et auxquelles Unitaid reverse l'argent. Aujourd'hui 3 
enfantssur 4 sont soignés contre le sida grâce à Unitaid.La campagne 
Massivegood axera son message non pas sur «la compassion, avecl'éternel enf
 ant africain mal nourri au ventre gonflé» des campagnesonusienne passées, mais 
sur «l'action», explique Philippe Douste-Blazy. Leréalisateur Spike Lee, le 
chanteur Will.i.am des Black Eyed Peas et DavidGuetta apporteront leur touche à 
la campagne avec un film et un disque.


<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>