e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Du médicament informel au médicament libéralisé.

----- Original Message ----- 
From: carine baxerres 
To: carinebax@hotmail.com 
Sent: Thursday, February 25, 2010 11:20 PM
Subject: Soutenance de thèse de Carine Baxerres


Bonjour,

Par ce message je vous annonce la prochaine soutenance de ma thèse 
d'anthropologie dont l'intitulé est :

Du médicament informel au médicament libéralisé.
Les offres et les usages du médicament pharmaceutique industriel à Cotonou 
(Bénin).

Elle se déroulera le mercredi 10 mars prochain à l'EHESS, au 105 boulevard 
Raspail, 75006 Paris, salle 11 à 9h.

Le jury sera composé de :


Doris BONNET, anthropologue, Directeur de Recherches à l’IRD

Albert TINGBE AZALOU, socio-anthropologue, Maître de Conférences à l’Université 
Abomey-Calavi

Honorat AGUESSY, sociologue, Professeur émérite à l’Université Abomey-Calavi

Maurice CASSIER, sociologue, Directeur de Recherches au CNRS

Jacques CHARMES, économiste, Directeur de Recherches à l'IRD

Jean-Yves LE HESRAN, épidémiologiste et spécialiste en santé publique, 
Directeur de Recherches à l'IRD

Jean-Pierre OLIVIER de SARDAN, anthropologue, Directeur de Recherches émérite 
au CNRS et Directeur d'Etudes à l'EHESS

Sjaak VAN DER GEEST, anthropologue, Professeur émérite à l’Université 
d’Amsterdam

Vous trouverez ci-dessous un résumé succinct de la thèse :


La thèse porte sur le rapport que la société béninoise entretient avec le 
médicament pharmaceutique industriel. Partant du phénomène du marché informel 
du médicament, particulièrement dynamique dans les pays francophones d’Afrique, 
elle s’attache à décrire les modes de distribution pharmaceutique en cours au 
Bénin et les usages que les habitants de Cotonou font des médicaments.

Utilisant des méthodes de recherche qualitatives ainsi que d’inspiration 
quantitative, elle souligne la prégnance actuelle de la valeur marchande du 
médicament parmi les acteurs de la distribution pharmaceutique à Cotonou et la 
forte consommation de médicaments qui en découle. Celle-ci se pratique bien 
souvent sur le mode de l’automédication, dans des objectifs de santé 
spécifiques (curatifs, préventifs, de maintien de la santé) mais dont les 
modalités sont loin d’être toujours conformes aux recommandations biomédicales.

Finalement, procédant à une comparaison des modes de distribution en vigueur au 
Bénin et dans les pays anglophones voisins (le Nigeria et le Ghana), l’étude 
fait apparaître que les réalités observées à Cotonou sont opérantes à une 
échelle plus globale.



Mots clefs : médicaments – marché informel – distribution pharmaceutique – 
automédication – Bénin – Afrique de l’Ouest.


Je vous remercie,

Bien cordialement,

Carine Baxerres,
Doctorante en anthropologie,
EHESS - UAC - IRD.

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Du médicament informel au médicament libéralisé., remed <=