e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (5)Brésil/préservatif: distribution record

Cher ami,

Entièrement d'accord avec votre remarque
Il est indispensable de mettre en place des indicateurs d'effets et 
d'impact.

En effet, il n'est pas rare de rencontrer dans certains pays,des "ONG" 
spécialisées en marketing social dont le seul rôle est d'acheter des 
préservatifs (par leur siège, restons en famille et maximisons les marges) 
qui sont REVENDUS moins cher (Beaucoup moins cher) à des REVENDEURS et 
voila, l'affaire est faite :

Ils ont revendus à des REVENDEURS (mais est ce vraiment revendu, en a t'on 
la preuve ?) donc leurs INDICATEURS sont atteints mais où sont passés les 
préservatifs, sont-ils restés dans le pays, sont-ils repartis ailleurs ? 
n'ont-ils pas été revendus beaucoup plus cher à un autre Bailleur (pardon, 
partenaire au développement) qui avait des besoins urgents et de l'argent à 
dépenser avant telle ou telle date ? Dieu seul de sait !

Cordialement

Alain GUY

----- Original Message ----- 
From: "Franck Biayi" <biayifranck@yahoo.fr>
To: "Essential Drugs in French" <e-med@healthnet.org>
Sent: Tuesday, January 05, 2010 1:00 PM
Subject: [e-med] (2)Brésil/préservatif: distribution record



Bonjour,
Est ce qu'il ne serait pas bon de voir aussi si la distribution record va 
ensemble avec "l'utilisation record" à travers des indicateurs d'effets et 
d'impact.
Certains organismes qui interviennent dans nos pays se sont prévalus il y a 
quelques années des résultats de distribution importante mais sans effets ni 
impact parce que les préservatifs étaient distribués....reçus mais non 
utilisés par les cibles avec l'adage "pouvez vous manger une banane avec sa 
peau?"

Franck Biayi
Pharmacien
Ministère de la Santé
Kinshasa/RDCongo
Tél:00243818125838

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>