e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (7)De Alma Ata au Fonds Mondial : l'histoire de la politique de santé internationale

 Chers tous,

Le débat que suscite le financement de la santé par le Fonds Mondiale dans
sa forme actuelle est pertinent, j'ai l'impression qu'au nord comme au sud
les planificateurs sont tentés par le moindre effort:ils préfèrent
subventionner l'offre en ignorant la demande or les deux sont liés. Ceux qui
veulent innover doivent se faire violence en faisant un effort de maîtriser
les contours de l'approche à adopter au lieu de snober les bénéficiaires par
des innovations à effets immédiats et médiatiques mais sans avenir.
Au moment de l'Ajustement structurel, le Burundi a initié l'autonomisation
des hôpitaux afin d'améliorer leur gestion;la conséquence est que les
hôpitaux autonomes(l'offre des soins de santé) sont subventionnés par l'Etat
mais ils sont inaccessibles à la majorité de la population(la demande des
soins de santé).C'est ainsi qu'au Burundi la séquestration pour motif
d'incapacité de payement des patients guéris et même des cadavres dans les
hôpitaux est monnaie courante.
L'organisation de la population à travers différentes formes  des
mutualités communautaires de santé peut faciliter la subvention de la
demande. La lutte contre la maladie et la  pauvreté   par la gratuité des
fournitures  ne suffit pas, il faut trouver une approche qui associe les
bénéficiaires  pour pérenniser les acquis;la démocratie et la bonne
gouvernance peuvent y trouver leur compte.
L'incomplétude souvent constatée dans la conception des financements dans le
secteur de la santé aboutit souvent à la mauvaise utilisation des
ressources.
Quant au Fonds Mondial, il est grand temps qu'il constate que son approche
actuelle est à repenser car il  n'a pas d'avenir, et perturbe  le fragile
recouvrement des coûts pratiqué par les hôpitaux et centres de santé ainsi
que les centrales d'achats  des PED au sud Sahara où les Gouvernements
doivent aussi réduire leur passivité en définissant leurs visions.
B.Rihanda
Health economist.





<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>