e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Londres promet 1 milliard de livres contre les maladies infectieuses

Londres promet 1 milliard de livres contre les maladies infectieuses    
BOURNEMOUTH (Royaume-Uni), 25 sept 2007 (AFP)   
        
Le ministre britannique au Développement international Douglas Alexander a
annoncé mardi que la Grande-Bretagne versera un milliard de livres (1,427
milliard d'euros) sur huit ans au Fonds mondial de lutte contre le sida, la
tuberculose et le paludisme.

"Je peux annoncer aujourd'hui, à ce congrès, que la Grande-Bretagne
contribuera à hauteur d'un milliard de livres au Fonds mondial" de lutte
contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a-t-il déclaré à la tribune
du congrès du Parti travailliste réuni à Bournemouth (sud de l'Angleterre).

Le Premier ministre Gordon Brown, qui a succédé à Tony Blair fin juin, a
désigné l'aide au développement comme l'une de ses priorités.

"Nous allons être les premiers à prendre un engagement sur huit ans envers
le Fonds mondial ce qui leur offrira de la prévisibilité et l'assurance de
pouvoir payer les médecins et les infirmières qui sont indispensables pour
combattre ces maladies mortelles", a expliqué le ministre.

Il a souligné dans son discours que les Britanniques ne pouvaient pas faire
l'économie de l'aide au développement dans un monde de plus en plus
interdépendant.

"La distinction entre l'étranger et les affaires intérieures n'a plus sens",
a-t-il estimé. "Il n'y aura plus de sécurité ou de prospérité ici s'il y a
de l'insécurité et de la pauvreté là-bas", a-t-il souligné.

Le "Fonds mondial", comme il est communément appelé, a été créé en janvier
2002 pour augmenter les ressources disponibles. 

Il tiendra de mercredi à vendredi à Berlin la deuxième réunion de ses
donateurs. La conférence, destinée à renouveler des promesses de
financement, doit réunir une cinquantaine de délégations de pays, sociétés
privées et agences.

******************

SIDA: Le financement doit être augmenté d'urgence
 26.09.07 | 04h11 
        
Le financement pour la prévention du SIDA et les traitements de cette
maladie devrait être quadruplé au cours des trois prochaines années pour
atteindre 42 milliards de dollars (30 milliards d'euros) afin de stopper
l'aggravation de la pandémie, a averti mercredi l'ONU.

L'UNAIDS, l'agence onusienne qui coordonne la lutte contre le SIDA, a estimé
que les quelque 10 milliards de dollars attendus cette année sont
insuffisants pour atteindre son objectif d'"accès universel" aux soins en
2010, en dépit d'une mobilisation mondiale "sans précédent".

Il y a onze ans, à peine 300 millions de dollars était disponibles pour
combattre le SIDA.

Le rapport a été rédigé à l'occasion de la conférence internationale
réunissant mercredi et jeudi à Berlin des donateurs du monde entier en vue
de collecter plusieurs milliards de dollars afin de remplir les caisses du
Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme sur la
période 2008-2010.

Ce Fonds placé sous l'égide de l'ONU assure actuellement un tiers du
financement mondial des traitements contre le sida, deux tiers de ceux
contre la tuberculose et 45% de ceux contre le paludisme, trois maladies
parmi les plus meurtrières dans les pays en développement.

        



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Londres promet 1 milliard de livres contre les maladies infectieuses, remed <=