e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (20)Médicaments de la rue...

Effectivement le développement du marché illicite du médicament oblige à se 
poser de nombreuses questions

Les origines de cette expansion ne sont  pas en soi négatives
il y a d'abord une augmentation de l'offre par l'arrivée de médicaments 
produits par de nouveaux fabricants à des prix souvent inférieurs à ce qui 
existait, mais avec des critères de qualité malheureusement insuffisants
il y a d'autre part une augmentation de la demande de la part des 
consommateurs suite à une scolarisation et à des informations plus 
importantes (ces consommateurs souhaitent prendre plus en compte leurs 
pathologies)

les acteurs de dispensation étant insuffisants en nombre les patients se 
tournent vers d'autres canaux
les acteurs apparaissent aussi insuffisants en qualité (dans les études 
faites sur le sujet, il est beaucoup question de prix, de vente au détail, 
de disponibilité et proximité, etc.).

il y aura toujours des sympathisants du marché illicite (il y en a grâce à 
internet dans les pays développés) mais il faut limiter ce marché au maximum 
pour éviter les problèmes de santé qui en découleraient.
il est certain que pour une lutte efficace il faut associer tous les moyens 
disponibles (préventifs, structurels et cohercitifs)
mais multiplier les douaniers n'a jamais supprimé la contrebande
il faut du répressif mais il faut aussi que les patients puissent accéder 
aux médicaments dont ils ont besoin

il faut donc travailler avec eux pour répondre à leurs besoins (et 
éventuellement les aider à financer leur santé)

il ne s'agit pas de sauver une profession ou préserver les finances de 
l'Etat mais il s'agit d'apporter une solution à un problème de santé

il est primordial avant de se lancer dans des actions diverses de faire le 
point de nos connaissances sur le sujet

peut-on faire appel à tous les emediens pour qu'ils cherchent à leur niveau 
toutes les études faites dans leur région de leur pays sur le sujet
    études pharmaceutiques, médicales, économiques, sociologiques, 
biochimiques, juridiques, etc..
    études venant des spécialistes médico pharmaceutiques mais aussi des 
douanes, polices, finances, sciences humaines etc...

ReMeD pourrait ensuite en faire une synthèse en collaboration avec tous les 
volontaires

on pourrait ensuite se réunir autour d'une table pour réfléchir aux 
meilleures solutions à envisager

Jean loup REY
médecin de santé publique
Le Barry
04180 Villeneuve
06 16 53 83 30

----- Original Message ----- 
From: "lbienvenue3 tingueri" <tlbienvenue3@yahoo.fr>
To: "Essential Drugs in French" <e-med@healthnet.org>
Sent: Saturday, July 21, 2007 2:20 PM
Subject: [e-med] (18)Médicaments de la rue...


A mon avis cette question de "médicaments illicites" vient remettre en cause 
le tout le système de santé;ses conséquences tout comme ses causes vont au 
delà des questions de santé:questions de developpement,d'organisation des 
services de santé qui permettrait un accès universel aux médicaments de 
qualité ainsi qu'aux services de santé de qualité. L'Initiative de Bamako en 
1987 avait posé la problématique et proposé les solutions à appliquer du 
reste pour la disponibilité: rendre accessible les médicaments essentiels 
aux communautés avec leur pleine participation dans la gestion et 
l'organisation des formations sanitaires. Il y a peut etre des insuffisances 
soit dans l'initiative elle-meme soit dans son application. Il aurait été 
plus judicieux que l'OMS et les autres organisations internationales, 
organisent une évaluation de la politique de l'IB pour mieux cibler le 
problème, trouver les resolutions pour les différents niveaux et les 
différents acteurs. Le phénomène tendant  à se généraliser à de nombreux 
pays du sud et du nord, il s'avère nécessaire qu'il soit abordé au niveau 
mondial.
  Les études pour mieux cerner l'ampleur du problème, les contextes et 
circonstances de survenue, les acteurs impliqués dans la chaine, les 
conséquences, les causes et les suggestions/recommandations peuvent 
faciliter les discussions et les prises de décisions.
  Les populations entretenant ce phénomène ne doivent pas etre écartées 
royalement des discussions comme on en a souvent l'habitude.Elles doivent 
etre conviées, écoutées et comprises, etre parties prenantes aux résolutions 
pour s'engager à les respecter. Les structures autres que celles de la santé 
peuvent aussi apporter une caution importante. Des spécialistes de la 
question oui, mais et les autres...
Tingueri
tlbienvenue3@yahoo.fr
_______________________________________________

Envoyer un message: e-med@healthnet.org
S'abonner: e-med-join@healthnet.org
Se désabonner: e-med-leave@healthnet.org
Aide: e-med-owner@healthnet.org
Info: http://list.healthnet.org/mailman/listinfo/e-med



-- 
No virus found in this incoming message.
Checked by AVG Free Edition.
Version: 7.5.476 / Virus Database: 269.10.11/909 - Release Date: 20/07/2007 
16:39




<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>