e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Le chef d'Interpol appelle à lutter contre le commerce de faux médicaments en Afrique

Emarrakech.info

Le chef d'Interpol appelle à lutter contre le commerce de faux médicaments
en Afrique

DAR ES-SALAAM - Le chef d'Interpol, Jackie Selebi, a appelé à lutter contre
le commerce fatal de faux médicaments sur le continent africain qui est
menacé par l'invasion croissante de faux médicaments, vaccins et autres
produits pharmaceutiques.

Des personnes qui ne recherchent que le profit se sont tournées vers
l'Afrique, un marché prometteur pour les faux produits pharmaceutiques, a
averti M. Selebi lors d'un séminaire continental d'Interpol qui s'est
clôturé ce week-end à Arusha, dans le nord de la Tanzanie.

Le commerce de faux médicaments tue chaque année des milliers de personnes
en Afrique, a-t-il relevé, avant d'indiquer qu'une tablette de médicaments
sur quatre vendue dans les marchés de rue en Afrique pouvaient être fausses.

Selon les estimations de la FDA (United States Food and Drug
Administration), les ventes de faux médicaments dans le monde entier ont
dépassé 3,5 milliards de dollars par an.

Le Centre américain des médicaments pour l'intérêt public prévoit que les
ventes de faux médicaments dans le monde entier pourraient atteindre 75
milliards de dollars par an d'ici 2010, a rapporté lundi le journal local
The Guardian.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les faux médicaments
apparus dans les pays africains concernent généralement les antibiotiques,
les médicaments anti-paludiques, les hormones, les stéroïdes, les
médicaments anti-cancer et antirétroviraux.

XINHUA
Lundi 16 Juillet 2007

Simon KABORE
Coordonnateur du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME)
Tel/fax: (226) 50 34 55 32
GSM: (226) 70 24 44 55
E-mail alternatif: simonkabore@gmail.com
04 BP: 2520 Ouagadougou 04
Burkina Faso
Skype: kaboresimon

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>