e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (11) Un pharmacien ministre de la santé aux Comores

Avec l'argumentation de Magali, tout le monde se retrouve et le débat peut, à 
mon avis, être clos. N'oublions pas les compétences ne sont pas nécessairement 
liées au titre académique.


Gaby BUKASA KALEKA
Pharmacist
Master in Public Health 
S/C ECC - IMA/PMURR
75, av. de la justice
Knshasa/Gombe
DRC
tél. +243 09 97 31 25 02
      +243 081 070 54 64

*******************

Magali Cloes <mcloes@swing.be> a écrit :je suis d'accord avec le deuxième 
paragraphe, il faut au moins des
connaissances techniques générales pour prendre des décisions de façon
réfléchie et il faut pouvoir comprendre les arguments des techniciens et pas
seulement se baser sur ses conseillers sans les comprendre. L'un n'empêche
pas l'autre, personnellement, je trouve qu'un pharmacien qui a une
formation de base en une connexion avec plusieurs domaines scientifiques,
qui est un gestionnaire, qui a des connaissances en économie de la santé et
est de plus bon politicien peut avoir son rôle à jouer dans ce poste.Et si
le pharmacien a pu avoir un statut de malade dans sa vie pour comprendre la
position des malades, voilà qui donnera un compromis à toutes les
opinions.( tout le monde a un jour dans sa vie eu à faire avec le système e
santé avec des expériences heureuses ou malheureuses.)

Magali Cloes
Phn de santé Publique 
mcloes@swing.be

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>