e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] La législation obsolète pour réprimer la corruption dans la santé (Dakar)

La législation obsolète pour réprimer la corruption dans la santé

Dakar, Sénégal (PANA) -  Les textes sont obsolètes en ce qui
concerne la répression de la corruption dans le secteur de la
santé au Sénégal, a estimé vendredi à Dakar le Forum civil,
branche sénégalaise de Transparency International (TI).

Cette déclaration, faite devant les membres du Conseil de la
République pour les affaires économiques et sociales (CRAES), se
fonde sur une enquête du Forum civil financée par le Centre
canadien de recherches pour le développement international
(CRDI).

"Nous avons travaillé sur la base d'un certain nombre de textes
qui datent de 1960 à 2003. Il y a une floraison de textes,
certains sont adaptés, d'autres ne le sont plus ou ne sont pas
appliqués. Il y a un vide dans certains domaines", a indiqué le Pr
Abdou Salam Fall, qui a coordonné l'enquête menée dans plusieurs
établissements de santé.

L'étude, qui s'étale sur la période de décembre 2004 à août 2005,
ne donne pas non plus une perception quantitative du phénomène,
se bornant à estimer qu'il est "général".

"Le plus important c'est de considérer que si la corruption se
maintient et se développe, c'est parce qu'il y a un certain
nombre de dysfonctionnements organisationnels. Il y a une culture
organisationnelle qui se met en place dans les structures et qui
absout les règles déontologiques", a souligné le Pr Fall,
coordonnateur associé des études du Forum civil.

"C'est cette culture organisationnelle sur laquelle les acteurs
ne sont pas suffisamment préparés, mais à laquelle ils doivent
s'ajuster en permanence, qui permet de perdre progressivement les
repères, ces repères qui permettent d'appliquer convenablement la
profession", a-t-il ajouté.

"C'est cela qui place les cercles vertueux dans les structures de
santé, dans la marge du système au profit d'une généralisation
des pratiques corruptives", a-t-il encore dit à l'issue de cette
rencontre qui avait pour cadre le siège du CRAES à Dakar.

C'est la première fois que le Forum civil s'intéresse à la
corruption dans le secteur de la santé qui absorbe avec
l'éducation, 50 % du budget du Sénégal.

Dakar - 16/09/2005



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] La législation obsolète pour réprimer la corruption dans la santé (Dakar), ReMeD <=