e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] e-med en vacances au Sénégal jusqu'au 29 août 2005

et comme e-med part en vacances nous vous proposons un voyage virtuel au 
Sénégal à travers un très bon site web où vous trouverez cartes postales 
anciennes et nouvelles, livres et vidéos, artistes peintres, muciens, 
recettes de cuisines, bonnes adresses, etc...
http://www.salysenegal.net/indexalphabetique/indexalphabetique.htm
chapeau pour les concepteurs réalisateurs !
et ci-dessous les proverbes extraits du site, tous excellents !

Carinne Bruneton
remed@remed

**********************

PROVERBES SENEGALAIS
http://www.salysenegal.net/senegalais/proverbes.htm

Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé.
Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits.
Le vieil éléphant sait où trouver de l'eau.
Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens.
Au bout de la patience, il y a le ciel.
La langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche.
L'erreur n'annule pas la valeur de l'effort accompli.
Un veillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle.
On est plus le fils de son époque que le fils de son père.
Ce qui est plus fort que l'éléphant, c'est la brousse.
Pour qu'un enfant grandisse, il faut tout un village.
C'est au bout de la vieille corde qu'on tisse la nouvelle.
On tarde à grandir, on ne tarde pas à mourir.
Une pirogue n'est jamais trop grande pour chavirer.
C'est celui qui n'a jamais exercé qui trouve que le pouvoir n'est pas 
plaisant.
Au chef, il faut des hommes et aux hommes, un chef.
Le feu qui te brûlera, c'est celui auquel tu te chauffes.
Dieu n'a fait qu'ébaucher l'homme, c'est sur terre que chacun se crée.
Le borgne n'a qu'un oeil, mais il pleure quand même.
Quand on a mangé salé, on ne peut plus manger sans sel.
Si tu as de nombreuses richesses donne ton bien ; si tu possède peu, donne 
ton coeur.
L'eau chaude n'oublie pas qu'elle a été froide.
La figue ne tombe jamais en plein dans la bouche.
Ce n'est pas à toute oreille percée que l'on met des anneaux d'or.
Le léopard ne se déplace pas sans ses taches.
Ne te lasse pas de crier ta joie d'être en vie et tu n'entendras plus 
d'autres cris.
L'homme a inventé la montre, mais Dieu a inventé le temps.
Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux.
Bouche de miel, coeur de fiel.
Il faut façonner l'argile pendant qu'elle est molle.
Celui qui se lève tôt, ne voit pas le lézard se brosser les dents.
Qui nage dans le sens du courant fait rire les crocodiles.
Peu importe la direction du vent, le soleil va toujours ou il doit aller
On n'est pas orphelin d'avoir perdu père et mère, mais d'avoir perdu 
l'espoir.
L'étranger te permet d'être toi-même, en faisant, de toi, un étranger.
Un silence vaut 25 réponses
Le sang est plus épais que l'eau
Un homme qui se noie s'agrippe à l'eau
Le drapeau suit la direction du vent
Suivez les abeilles et vous mangerez le miel
Un ami dans le besoin est un véritable ami
Un sorcier ne se guérit pas lui-même
Trop de plaisanterie amène la querelle
La reconnaissance d'un âne est un coup de pied
Les nuages sont le présage de la pluie
Un poisson qui pourrit et tous sont pourris
Si tu peux marcher, tu peux danser. Si tu peux parler, tu peux chanter...
Quand le lion aura son propre historien, l'histoire ne sera plus écrite par 
le chasseur
Aller doucement n'empêche pas d'arriver
La douleur est comme le riz dans un dépôt: si chaque jour on en prend un 
panier, à la fin il n'y en a plus
Sur quelque arbre que ton père soit monté, si tu ne peux grimper, mets au 
moins la main sur le tronc.
Ne brandis pas dans l'air le serpent que tu as tué, les autres serpents te 
guettent.
Il n'y a pas de plus grand bonheur que la venue d'un hôte dans la paix et 
l'amitié.
Si tu supportes la fumée, tu te réchaufferas avec la braise.
Un acacia ne tombe pas à la volonté d'une chèvre maigre qui convoite ses 
fruits.
Si un petit arbre est sorti de terre sous un baobab, il meurt arbrisseau.
L'éléphant meurt, mais ses défenses demeurent.
Ne pile pas ton mil avec une banane mûre.
Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps.
Ce n'est pas parce que la hyène a mauvaise haleine qu'il faut lui interdire 
de bailler
Quand un homme est lié avec une corde, tôt ou tard il la rompt
Là où le coeur est, les pieds n'hésitent pas à y aller
Il n'y a pas la place pour plusieurs crocodiles dans le même marigot.
Quand le singe voit un beau fruit dans l'arbre et qu'il ne peut s'en saisir, 
alors le singe dit que le fruit est pourri
Le boeuf ne se vante pas de sa force devant l'éléphant.
Quand tu marches, le pagne dure; quand tu es assis, le pagne s'use
La banane qui doit mûrir finira bien par mûrir.
Quand on enterre un cadavre, on ne laisse pas ses pieds dehors.
La poule n'a jamais honte de son poulailler.
La chèvre mange là où elle est attachée
Quand les éléphants se battent c'est toujours l'herbe qui est écrasée...
Qui dit bonjour madame, dit au revoir l'argent
Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la 
fois
Traverse la rivière avant d'insulter le crocodile
Le grillon tient dans le creux de la main, mais on l'entend dans toute la 
prairie
Le chien perdu n'entend pas le sifflet de son maitre
On n'achète pas un bijou non depouille de son emballage
Celui qui demande qu'on lui répète, n'est pas forcement sourd
Trop de sel gâte la sauce
Quand ça domine ça, le monde devient ça
La main de celui qui demande est toujours en dessous de celle de celui à qui 
il demande
Le ventre affamé n'a pas d'oreilles
Quand on a rien à dire il vaut mieux se taire
Ce n'est pas parce que c'est dur que l'on ose pas, mais c'est parce que l'on 
ose pas que c'est dur
C'est en remuant l'herbe que l'on prend des grillons
Lentement se courbe la banane.
Qui avale une noix de coco, fait confiance en son anus.
Quelle que soit la maigreur de l'éléphant, ses couilles remplissent toujours 
la marmite.
L'oreille n'est jamais plus grande que la tête.
L'éléphant ne peut pas courir et se gratter les fesses en même temps.
On n'écrase pas deux fois les testicules d'un aveugle.
Là où la hache va, c'est pour couper du bois .
On ne peut pas tresser la tête d'un absent.
Le lézard fait beaucoup de pompages , mais il n'a jamais eu des biceps.
La mouche a beau voler, elle ne deviendra jamais un oiseau...
Quand on coupe les oreilles, le cou s'inquiète.
Un tronc d'arbre a beau séjourner dans le fleuve, il ne se transformera 
jamais en crocodile!
Même si le gnou mange l'herbe, elle continue de pousser.
Les poules ne frayent pas avec les cafards.
Un pet qui se prolonge peut entrainer une vraie chiasse.
Un grain de maïs a toujours tort devant une poule.
Un seul doigt ne peut prendre un caillou
Ne jette pas la provision d'eau de ta jarre parce que la pluie s'annonce.
Qui va travailler pour le chien, devra accepter le plat d'excréments qui lui 
sera servi.
Le fleuve fait des détours parce que personne ne lui montre le chemin
La route ne donne pas de renseignements au voyageur
Le serpent dit : je grimpe sur un arbre et je n'ai pas de bras
Toi dans la forêt, moi dans la forêt, et tu me demandes où est le soleil ?
Si la personne partie puiser l'eau n'est pas de retour, c'est que les 
calebasses ne sont pas encore remplies
Quand on n'a qu'une lance, on ne doit pas s'en servir contre un léopard
Le gecko, même gros, n'atteint pas le lézard

une seule main ne suffit pas pour applaudir, il en faut au moins deux 



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] e-med en vacances au Sénégal jusqu'au 29 août 2005, Carinne Bruneton <=