e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Pour un bon usage du nécessaire à perfusion.

Nécessaire implication du pharmacien dans l'information des utilisateurs de 
dispositifs médicaux stériles pour un bon usage : exemple du perfuseur

Journal de Pharmacie Clinique.
Numéro 23, volume 4, 241-8, octobre-novembre-décembre 2004, Article original
Auteur(s) : D Cabelguenne, C Cote, R Martin, JP Auray, MT Brandon
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/08/4B/resume.md?type=text.html

Résumé : L'origine des difficultés d'utilisation du nécessaire à perfusion 
par le personnel soignant à l'hôpital a été recherchée. Elle est notamment 
liée à la représentation du dispositif. Pour résoudre le problème de 
disponibilité d'informations des infirmières pour le bon usage du perfuseur, 
ont été réalisés successivement : une analyse bibliographique, un audit de 
pratiques et une enquête sur la représentation de la perfusion chez les 
infirmier(ère)s. L'outil pour l'enquête était construit en quatre parties : 
un questionnaire préliminaire pour définir le profil de l'infirmier(ère) et 
de l'étudiant en institut de formation en soins infirmiers (IFSI) et trois 
exercices : association libre, différenciateur sémantique et analyse de 
similitude. Soixante-huit infirmier(ère)s ont été interrogé(e)s ainsi que 87 
étudiants de 1 re année. À l'issue de l'analyse bibliographique et de l'audit, 
il a été mis en évidence la multiplicité des usages et des référentiels d'usage 
qui contribuent aux difficultés d'utilisation. Les résultats de l'enquête 
ont permis d'évaluer le besoin en information des infirmier(ère)s. La 
justification du bon usage du nécessaire à perfusion repose sur le bon usage 
du médicament, car le médicament, objet scientifique, constitue un élément 
central dans la représentation de la perfusion. En revanche, dans la 
représentation, le perfuseur, objet technique est réduit à une tubulure, 
incapable de régler un débit et dont le rôle se limite au transfert du 
médicament. Les éléments en rapport avec les caractéristiques techniques du 
perfuseur, son fonctionnement et sa technique d'utilisation sont situés en 
périphérie de la représentation. Les connaissances des infirmier(ère)s 
doivent donc être renforcées sur ces éléments. De plus, selon les résultats 
de l'enquête, renforcer les connaissances techniques participe à la 
revalorisation du dispositif et à la maîtrise de son usage. Enfin, 
l'utilisation 
du régulateur de débit contribue à la banalisation du perfuseur et 
probablement à son mésusage. Pour résoudre le problème de disponibilité de 
l'information, 
un programme d'information répondant aux besoins des infirmier(ère)s 
identifiés au cours de l'enquête, a été conçu puis validé par des 
professionnels de santé. Il est présenté sous la forme d'un cédérom intitulé 
« Pour un bon usage du nécessaire à perfusion. ».

Mots-clés : pharmacien, information, dispositif médical, représentation 
sociale, matériovigilance 



<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>