e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] De la nécessité de developper les investissements dans la santé

E-MED:De la nécessité de developper les investissements dans la santé
---------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse OMS

Les ministres de la santé et des finances se penchent sur la nécessité de
developper les investissements dans la santé
http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr82/fr/

29 octobre 2003 | GENEVE -- Afin de se pencher sur la nécessité de
développer fortement les investissements dans la santé, les Ministres de la
Santé, des Finances et du Plan de 40 pays en développement vont se réunir
avec les partenaires du développement au Siège de l?OMS les 29 et 30
octobre. C?est la première fois que l'Organisation mondiale de la Santé
(OMS) organise une réunion à laquelle participent autant de responsables qui
ne s?occupent pas d?habitude de la santé et elle souligne ainsi l?urgence de
renforcer les moyens nationaux pour absorber les besoins financiers
croissants de la santé.

« Cette réunion témoigne d?une réelle volonté politique au plus haut niveau
des gouvernements et des donateurs. Tirons parti de cette occasion unique de
reconnaître l?importance cruciale des investissements dans la santé et
développons ensemble une vision commune pour transformer les engagements des
pays et des partenaires en actions immédiates. Nous devons nous attacher à
inscrire dans la réalité des investissements dans la santé qui soient à la
fois équitables et efficaces », a déclaré le Dr LEE Jong-wook, Directeur
général de l?OMS.

Cette réunion se déroule près de deux ans après la publication en 2001 du
Rapport de la Commission Macro-économie et santé, qui préconisait aux
donateurs de faire passer leur aide à US $27 milliards d?ici à 2007. La
Commission demandait aussi d?attribuer davantage de ressources budgétaires à
la santé publique, à la fois dans les pays développés et en développement,
et d?intensifier fortement l?action politique et organisationnelle par
rapport aux décennies précédantes, de façon à obtenir de réelles
améliorations sanitaires.

Deux ans plus tard, le monde n?a toujours pas fait preuve de sa
détermination à développer les investissements dans la santé et à les porter
aux niveaux nécessaires pour avoir un véritable impact surles grandes
maladies qui touchent les pauvres. Selon une étude récente*, l?aide totale
au développement dans le secteur de la santé, consentie par une sélection
des principaux donateurs, a augmenté de US $1,6 milliard, ce qui l?a fait
passer d?une moyenne de $6,1 milliards (1997-1999) à $7,7 milliards (2001).
Cette augmentation est allée pour la majeure partie à la lutte contre le
VIH/SIDA en Afrique subsaharienne. Bien que ces progrès récents soient
encourageants, l?aide n?est toujours pas en mesure de couvrir les besoins
réels.

« En prenant mes fonctions, j?ai fixé l?objectif de donner l?accès aux
traitements antirétroviraux à 3 millions de personnes atteintes du SIDA dans
les pays en développement d?ici à 2005. Actuellement, seuls 300 000 malades
bénéficient de cette thérapie. Pour parvenir à réaliser cet objectif et
répondre à d?autres priorités sanitaires, nous avons besoin de beaucoup plus
d?argent. Si nous n?accroissons par les ressources consacrées à la santé et
si nous ne les ciblons pas sur les actions qui auront le plus grand impact,
nous allons perdre des millions d?hommes, de femmes et d?enfants et laisser
de nombreuses personnes et familles en proie à la pauvreté et au
découragement », a rappelé le Dr Lee.

Au cours de cette réunion, les pays, l?OMS et les partenaires dresseront
ensemble des plans concrets pour développer les investissements dans la
santé au niveau des pays. La direction et le suivi de la communauté
internationale et la collaboration interministérielle seront nécessaires :
il faut primo que chaque pays, en s?appuyant sur ses propres ressources, sur
l?allègement de la dette et sur l?aide internationale, renforce les moyens
qu?il consacre à la santé, secundo que les obstacles inhérents aux systèmes
de santé et aux institutions soient éliminés pour permettre un apport plus
important de ressources. Ces points sont essentiels pour atteindre au niveau
des pays l?objectif des « 3 millions d?ici 2005 ».

« Nous avons besoin de schémas nationaux spécifiques pour augmenter
réellement les investissements dans la santé. Les pays en développement et
leurs partenaires doivent rapidement et collectivement intensifier leur
action en faveur de la santé et de la stabilité mondiale. Nous allons
essayer, à cette réunion, de trouver les moyens d?y parvenir », a rajouté le
Dr Lee.

Des actions nationales sur la macro-économie et la santé sont en cours dans
les pays participant à la consultation avec, pour l?Afrique : l?Afrique du
Sud, l?Angola, le Botswana, le Congo, l?Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le
Malawi, le Mozambique, le Nigéria, l?Ouganda, le Rwanda, la République-Unie
de Tanzanie, le Sénégal ; pour les Amériques : l?Argentine, le Brésil, le
Mexique, le Nicaragua, le Pérou et la Communauté des Caraïbes, dont Haïti ;
pour la Méditerranée orientale : Djibouti, la Jordanie, le Pakistan, la
République islamique d?Iran, le Soudan, le Yémen ; pour l?Europe : l?
Azerbaïdjan et l? Estonie ; pour l?Asie du Sud-Est : le Bangladesh, le
Bhoutan, l?Inde, l?Indonésie, le Myanmar, le Népal, Sri Lanka et la
Thaïlande ; pour le Pacifique occidental : le Cambodge, la Chine, les
Philippines et le Viet Nam.

*Development Assistance for Health (DAH) : Recent Trends and Ressource
Allocation Dr Catherine  Michaud, Associée de recherche principale, Harvard
Center for Population and Development Studies

Pour plus d'informations:

 Dr Agnès Leotsakos
 Téléphone: +41 (22) 791 2567
 Email: leotsakosa@who.int

  Mr Gregory Hartl
 Téléphone: +41 (22) 791 4458
 Tél. portable: +41 (79) 203 6715
 Email: hartlg@who.int

Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] De la nécessité de developper les investissements dans la santé, remed <=