e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Les ARV gratuits au Brésil augmente le durée de vie des malades du

sida
Message-Id: Les ARV gratuits au Brésil augmente le durée de vie des malades
du sida
Sender: owner-e-med@usa.healthnet.org
Precedence: bulk
Reply-To: e-med@usa.healthnet.org

E-MED:Les ARV gratuits au Brésil augmente le durée de vie des malades du
sida
---------------------------------------------------------------------

[Modérateur: traduction rapide par CB de cet article publié aujourd'hui sur
AFRO-Net.CB]

Les ARV gratuits au Brésil augmente le durée de vie des malades du sida
Reuters (07.25.03): Matías A. Loewy; Jimena Castro Bravo
Source: CDC HIV/STD/TB Prevention
News Update / Wednesday, July 30, 2003

La durée de vie des adultes malades du sida s'est dramatiquement améliorée
depuis l'accès universelle gratuit à la tri-thérapie en 1996. La médiane de
survieétait de 5 mois pour les cas diagnostiqués en 1980, 18 mois pour ceux
diagnostoqués en 1995 et 58 mois pour ceux diagnostiqués en 1996", l'année
ou cette politique a été mise en place, rapporte le Dr. Jose Ricardo Pio
Marins et ses collegues, de l'Université de Campinas en Sorocaba, Brésil.
L'étude, "Dramatic Improvement in Survival Among Adult Brazilian AIDS
Patients," a été publiée dans le journal AIDS (2003;17(11):1675-1682).

D'après Marins, "C'est la première fois qu'une étude démontre que l'accès
gratuit à la tri-thérapie dans un pays en développement peut produire des
bénéfices à la même échelle que les pays riches".

L'étude porte sur 3 930 adultes malades du sida sélectionnés de façon
randomisée et dont le diagnostic a été fait en 1995 et 1996, qui proviennent
de 7 états représentants toutes les régions du Brésil. Les patients ont été
suivis en moyenne 5 ans. En tenant compte des autres facteurs, les auteurs
ont trouvés que le traitement antirétroviral était le principal facteur de
suvie.

Cependant, Marins remarque que ce serait encore mieux si le VIH/Sida était
sous contrôle au Brésil. "Seulement 40% des 600.000 patients HIV-positif au
Brésil avaient connaissance de leur contamination. Les autres redoutent les
conséquences sociales et physiques de cette maladie et préfèrent ne pas
faire le test de dépistage", ajoute-t-il.

Les résultats de cette étude arrive au moment où le Ministère de la Santé
brésilien est considéré comme ne respectant pas les brevets de trois
médicaments antirétroviaux : l'efavirenz de Merck (Sustiva), le nelfinavir
de Roche (Viracept), et le lopinavir/ritonavir d'Abbott's(Kaletra). Ces
médicaments représentent actuellement jusqu'à deux à trois fois le budget en
médicaments ARV du gouvernement.

Les négociations entre le gouvernement brésilien et les laboratoires doivent
commencer le 1er août et devraient se terminer à la fin du mois. "Si nous
n'arrivons pas à un marché, nous utiliserons les licenses obligatoires" a
dit le Ministre de la Santé  Humberto Costa à une conférence de presse.

Selon Marins "La communauté mondiale doit réaliser que nous avons besoin de
médicament à prix réduit pour développer nos pays si nous voulons obtenir la
défaite du Sida".

*****************
-----Message d'origine-----
De : owner-afro-nets@healthnet.org
[mailto:owner-afro-nets@healthnet.org]De la part de Claudio Schuftan
Envoyé : jeudi 31 juillet 2003 15:18
À : afro-nets@satellife.healthnet.org
Objet : AFRO-NETS> Free HIV Drugs Have Boosted AIDS Survival

Free HIV Drugs Have Boosted AIDS Survival
-----------------------------------------

Source: CDC HIV/STD/TB Prevention
News Update / Wednesday, July 30, 2003

"Free HIV Drugs in Brazil Have Boosted AIDS Survival"
Survival among adult AIDS patients in Brazil has dramatically im-
proved since universal free access to triple antiretroviral treatment
began in 1996. "Median survival was five months for cases diagnosed
in the 1980s, 18 months for those diagnosed in 1995, and 58 months
for those diagnosed in 1996," the year the policy was launched, re-
ported Dr. Jose Ricardo Pio Marins, of the University of Campinas in
Sorocaba, Brazil, and colleagues. The study, "Dramatic Improvement in
Survival Among Adult Brazilian AIDS Patients," was published in the
journal AIDS (2003;17(11):1675-1682).

"It is the first time a study has demonstrated that universal free
access to triple antiretroviral treatment in a developing county can
produce benefits on the same scale as in richer countries," said
Marins.

The study involved 3,930 randomly selected adult AIDS patients diag-
nosed in 1995 and 1996, who were from seven states representing all
regions of Brazil. The patients were tracked for an average of five
years. After accounting for other factors, the authors found antiret-
roviral treatment was the main predictor of survival.

However, Marins noted that there is still much to be done before
HIV/AIDS is under control in Brazil. "Only 40 percent of the 600,000
HIV-positive patients in Brazil are aware of their infection. The
rest just fear the social and physical consequences of this disease
and prefer not to undergo the test," he added.

The study results come at a time when the Brazilian Ministry of
Health is considering breaking the patents of three AIDS drugs:
Merck's efavirenz (Sustiva), Roche's nelfinavir (Viracept), and Ab-
bott's lopinavir/ritonavir (Kaletra). These drugs currently account
for almost two-thirds of the government's HIV drug budget.

Negotiations between the Brazilian government and the drug companies
are slated to begin August 1 and could last until the end of the
month. "If we don't reach a deal, we will use the licenses in a com-
pulsory way," Health Minister Humberto Costa said at a press confer-
ence.

"The world community must realize that we need to have a low-cost
drug policy for developing countries if we want to defeat AIDS," ob-
served Marins.
--
To send a message to AFRO-NETS, write to: afro-nets@healthnet.org
To subscribe or unsubscribe, write to: majordomo@healthnet.org
in the body of the message type: subscribe afro-nets OR unsubscribe
afro-nets
To contact a person, send a message to: afro-nets-help@healthnet.org
Information and archives: http://www.afronets.org

Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Les ARV gratuits au Brésil augmente le durée de vie des malades du, remed <=