e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (2)Un médecin chroniqueur de France Inter muselé par les labos ?

E-MED:(2)Un médecin chroniqueur de France Inter muselé par les labos ?
---------------------------------------------------------------------

Pour enrichir et continuer le débat, lire le Monde Diplomatique de juillet
2003 et en particulier l'article signé par German Velasquez intitulé "Hold
Up sur le médicament. Le profit contre la santé". peut-être pouvez-vous le
mettre en ligne ? Il a l'intérêt d'arrêter de diaboliser l'industrie pour
mettre en exergue la perversité du système économique basé sur les profits,
système qui menace nos propres systèmes de soins du fait des dépenses
engeandrées par les molécules "innovantes", et c'est particulièrement vrai
pour les hôpitaux dont les dépenses explosent en cancérologie depuis 5 ans.
Iil y aurait beaucoup à dire sur les niveaux de responsabilité quant aux
dépenses, mais pourquoi nous laisser manipuler par un système pervers ?

Moi, j'ai éclaté de rire en entendant le communiqué du LEEM du 11 juillet :
bonnes intentions théoriques bien loin de la vraie vie du monde
industriel...
amitiés à tous

Geneviève BECK-WIRTH
BECK-WIRTHG@ch-mulhouse.fr

[Modérateur: l'article de German Vélasquez n'est pas encore disponible en
français sur le site du Monde Diplomatique et nous le mettrons dès que
possible, par contre sur le site du LEEM, j'ai retrouvé le message en
question qui n'est pas triste effectivement!!!... CB]

*****************

DROIT DE RÉPONSE DU LEEM/ LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT
 sur France Inter  ce jour 11.07.03
http://www.leem.org/actualite/presse0_frame.htm

Pour faire suite aux différentes accusations de manquements à l?éthique
portées sur notre antenne à l?encontre des entreprises du médicament, leur
représentant, le LEEM, tient à faire part de son indignation et exerce ici
son droit de réponse. A ce titre, il entend préciser que des affirmations
erronées telles que le trucage des résultats des études cliniques, la
corruption des leaders d?opinions de la communauté médicale, la création de
maladies imaginaires, l?utilisation de méthodes crapuleuses dans les pays du
tiers monde, constituent des accusations sans fondement.

Les entreprises du médicament travaillent en respectant des protocoles
mondiaux, qui ont renforcé considérablement les précautions préalables à l?
arrivée d?un médicament. Sans le respect de ces protocoles, aucun médicament
ne peut être mis à la disposition des patients, dans quelque pays que ce
soit. Elles sont en outre encadrées par un dispositif législatif et
réglementaire strict et elles travaillent en partenariat avec un corps
médical responsable, dont l?expertise est reconnue, et qui est soumis à un
code déontologique précis. En niant par exemple la preuve scientifique
établie des médicaments anti cholestérol à la prévention de l?infarctus, on
dénie aux patients le droit à une information complète et exacte.

Ces accusations introduisent donc le doute et la suspicion sur la
prescription des médecins, sur les médicaments prescrits, ou sur la réalité
de certaines maladies, risquant ainsi de mettre en danger la santé des
malades.

La campagne radio actuelle des Entreprises du Médicament a pour objectif de
rappeler la réalité de leur contribution à la santé des français, et de les
informer sur la recherche en matière de médicaments. Cette recherche est l?
un des facteurs clé des quinze ans de vie gagnée depuis cinquante ans. C?est
un travail de longue haleine mené, avec des technologies de plus en plus
complexes, par des hommes et des femmes qui sont fiers de servir le progrès
thérapeutique. »


Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] (2)Un médecin chroniqueur de France Inter muselé par les labos ?, BECK-WIRTHG <=